Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Colloque Franco-allemand de Lyon

Le 7 octobre 2011, s'est tenu à l'IEP de Lyon, un colloque franco-allemand sur le thème:

 

Visions comparées de l'euro

 

Les videos de ce colloque sont disponibles sur

 


www.cercledu29mai2005.eu

 

 

Recherche

Eclats Républicains

Si vous le souhaitez, vous pouvez recevoir le livre "Eclats Républicains" de Simon Archipenko, Président de Voltaire République. Le  livre est paru en septembre 2007. La réception est gratuite. Si vous souhaitez contribuer à l'effort envoyez un don au siège de l'Association . Voltaire République - 73, cours Richard Vitton 69003 LYON. Pour recevoir le livre envoyez un courriel à: voltaire.republique@laposte.net

Présentation

Citoyen !

VOLTAIRE REPUBLIQUE  est un mouvement qui veut défendre et promouvoir les idées républicaines issues du siècle des Lumières et dont l’un des principaux penseurs fût Voltaire. En qualité de mouvement laïque et républicain, l’association se fait un devoir de répandre sa pensée dans toutes les sphères de la vie politique, économique et sociale de la France et dans une Europe débarrassée de son idéologie libérale dont les citoyens français ont rejeté les bases lors du scrutin du 29 mai 2005. L’association ne s’interdit aucune action et aucun prosélytisme dans le monde.

VOLTAIRE REPUBLIQUE  est fondée par des républicains engagés dans la vie de la Cité, venus d’horizons divers, patriotes qui veulent pour la France une république digne de son histoire et de celle qu’ils veulent léguer aux générations futures.
Article II des statuts de l’association   
VOLTAIRE REPUBLIQUE  est une association où, seul le nom de Citoyen compte. Elle rejette toute idée de communautarisme, sous quelque forme que ce soit.
Tous les adhérents, sans distinction y sont honorés pour leur travail voué au bien public, et tourné vers la République.
Voltaire république ne se revendique pas en parti politique; elle est politique. A ce titre ses adhérents sont libres d’appartenir ou de ne pas appartenir à un parti . Aussi, elle accueille en son sein les citoyens venus de tous horizons démocratiques et républicains, sans exclusive d’appartenance.
L’association n’importe pas en son sein les clivages et les pratiques qui y sont attachés. Le citoyen qui n’accepte pas ces principes fondateurs de Voltaire République et des Jeunes Voltairiens n’ont pas leur place au sein de l’association.
Voltaire République est engagée dans la vie de la Cité.  Elle invite les citoyens à en être les acteurs dans les associations, les organisations syndicales étudiantes, de salariés, patronales, artisanales et familiales.
Voltaire République et les Jeunes Voltairiens sont organisés dans leur ville, leur département, leur facultés, leurs entreprises et, sur le plan national.

Salut et fraternité

Voltaire République et les Jeunes Voltairiens


Nous contacter :
voltaire.republique@laposte.net

Articles Récents

Du bon usage des commentaires

Nous laissons les commentaires libres sous réserve de minimum de correction. De même, les liens donnés par nos lecteurs, s'ils n'intègrent pas le notre sur leur blog ou site seront détruits.

Enfin, en guise de commentaires, nous ne retenons que les personnels; les copier-coller d'autres appréciations ne nous intéressent pas.

23 août 2010 1 23 /08 /août /2010 10:53

 Pas besoin d'être Jérémie pour savoir le sort qui nous est promis par le candidat parvenu à l'Elysée en 2007. Cet été, l'hebdomadaire "Marianne" a titré: " Est-il un voyou?". Nous n'employons pas ce terme car le représentant des Bettancourt, Bolloré, Dassault (qui vit de perfusion d'aides de l'Etat), est pour nous, depuis 2007, un président de l'arépublique, un candidat parvenu mais jamais arrivé.
Plusieurs illustrations "estivales" viennent étayer notre analyse. Souvent elles passent inaperçues ou ont une coloration locale. Mais elles participent toutes, sans exceptions du détricotage systématique des Lumières, de la Révolution française, de Valmy, du programme du CNR. Nous y ajoutons aussi des faits qui s’ils ne sont pas liés directement à la politique du pouvoir actuel, participent du même détricotage, quand bien même les acteurs de ces faits sont liés ou partie prenante du camp républicain.


Révolution française


Jean François Copé déplore en juillet le schisme d'avec les monarchistes en 1792. Comme représentant élu d'un parti républicain, il fait fort. Déjà ce discours fut prononcé par Eric Woerth, l'ami de la marquise de Tule Vobien. Il est étonnant d'entendre ces mots dans la bouche de JF Copé et nous avons envie d'écrire: "Non pas vous, surtout pas vous! Avez-vous donc oublié vos origines et la gloire de votre père, monsieur Copé? Avez-vous oublié ou simplement zappé l'absence de vos amis les riches à Londres entre 1940 et 1945 (Charles de Gaulle). Zappez-vous volontairement la création de la communauté nationale républicaine à partir de 1792 et cela sans aucune distinction d'origine ou de religion?
A propos de ces paroles dévoyées, que pensent les élus républicains de l'UMP tel Jacques Myard?


Révolution française - II


Il est une erreur constante chez ceux qui parlent de révolution en France: celle de dire qu'il peut y en avoir une nouvelle. Dans ce sens, il ne peut en effet y en avoir une pour la simple raison qu'elle a déjà eu lieu en 1789. On ne refait pas la Révolution, on la reprend là où le socle est sapé: en 1830, en 1848, en 1870 et en 1940-45. Aujourd'hui, il s'agit de la reprendre, en brisant la "parenthèse" ouverte par le PS en 1983, parenthèse qui correspond à un éteignoir de la Révolution française.
Juillet 2010. Violences urbaines.
Un jour il faudra mettre Laurent Joffrin, patron du journal "Libération" devant un tribunal populaire et le faire condamner à vivre dans une cité grenobloise. Alors, confrontés à ses héros de la délinquance du quotidien, il pourra enfin leur servir de marchepieds. Cet été, le folliculaire bobo trouvait toutes les grâces à la guérilla urbaine menée contre la police suite au braquage d'un casino où un truand, accident de travail oblige, trouva la mort.
Nous avons pu lire à l'extrême opposé, sous la plume de personne mal inspirée mais surtout ignorante de la chose militaire, que l'armée devait être le fer de lance de la répression urbaine. Palsambleu! Pourquoi pas les chars, la marine et les avions rafales? Tant d'idioties laissent pantois.
Au rebours, les pouvoirs politiques qui se succèdent depuis 35 ans n'ont toujours pas assimilé que la délinquance devait être traitée es qualité nonobstant les origines ethniques des intéressés. Al Capone ne finit pas sa vie en prison parce qu'il était italien mais parce que c’était un truand. Il le fut notamment sur sa feuille d’imp^ts (avis aux intéressés !). Il en va de même de nos forces de l'ordre. Lors des deux cortèges des manifestations populaires syndicales de mai juin, à Lyon et à Marseille, il y avait 40 cars de CRS mobilisées pour... que ceux-ci restassent dans les véhicules! Il est donc urgent que les forces de l'ordre en question soient formées aux nouveaux enjeux. Dans la même eau, en supprimant des fonctionnaires, le président de l'arépublique est complice de la racaille qu'il prétend karchériser.
Qu'en pense Jacques Myard?

 

La troisième république


Il y a 140 ans, naissait la IIIème république. Née de la défaite de Badinguet à Sedan. Proclamée de justesse, elle permis l'essor d'un France conquérante. Certes le colonialisme ou l'exploitation des enfants dans les mines dès l'âge de 4 ans par les ancêtres de nos ultralibéraux, ne participent pas de sa gloire. Les conquêtes sociales, la séparation des églises et de l'Etat, un Front populaire parfois timoré mais ouvrant la voie, les découvertes scientifiques, participent de la gloire de la communauté nationale. Il est au demeurant significatif que les adversaires les plus acharnés de cette république ont été les anti dreyfusards qui n'attendirent que leur revanche et, fils de Maurras,  "la divine surprise de 1940". En 2010, ces enfants de la collaboration ont encore des adeptes, lesquels s'ils sont essentiellement à l'extrême droite,  se retrouvent aussi à droite et à l'extrême gauche.
Aussi, sommes-nous très circonspects sur les nouvelles accointances pour une cause qui est juste mais dont les moyens pour la faire vivre sont contestables et nous le contestons. C'est la raison pour laquelle nous ne nous associons pas à l'appel de Résistance républicaine du 4 septembre.
Il s'agit aussi de faire la fête et de partager le casse-croûte républicain. Si la tête de veau vinaigrette est dédiée au 21 janvier de chaque année afin de fêter le raccourcissement de Capet,  nous n'excluons pas de saucissonner quand les lignes serons claires. A ce propos, nous n'hésitons pas à condamner la campagne d'affichage d'une société capitaliste connue sur le marché, génératrice avant tout de profits (l'argent n'a pas d'odeur pour les religions), laquelle s'est appuyée sur des images chocs d'animaux fiers d'être.... égorgés!


La résurrection.


Juillet 2010. La police de proximité démantelée idéologiquement par l'occupant de l'Elysée aurait eu toute sa place dans cette ville dauphinoise.
A propos du lion de Belfort, les vacances ont quelque peu occulté sa candidature possible à la prochaine élection présidentielle. Comme elles ont occulté celle de Dominique de Villepin et des quatre mille autres candidats putatifs.
Il sera intéressant de suivre cette candidature de Jean-Pierre Chevènement  laquelle pourrait voir une concrétisation nonobstant son élection à la présidence du Sénat, la majorité devant changer l'an prochain.
Au jeu « je te tiens apr la barbichette »…


Etat de droit.


Juillet 2010. Quelque part en Bretagne. Un couple français, dont le mari est d'origine africaine programme son union légale devant le représentant de la république, le maire. Souhaitant faire venir sa mère pour les cérémonies du mariage, le futur marié demande un visa provisoire au consulat de France du pays concerné. Refus de celui-ci. Cette décision est attaquée devant le tribunal administratif qui donne raison à la demande et ordonne au consulat d'établir un visa en règle. Malgré l'ordonnance de justice, le gouvernement français refuse. Où est la république sans la séparation des pouvoirs?


La France triomphe sans lui.


Août. Deux mathématiciens français récompensés de la médaille Field. En France, nous avons des cerveaux. Ils honorent notre pays. Pendant ce temps, le budget de la recherche...


Saluons aussi, avant que l’argent ne fasse ses ravages et que les sportifs ne soient rattrapés par le veau d'or, les exploits des sportifs de l’athlétisme et de la natation.
La différence avec les footballeurs de l’Equipe de France à Knysna ? 500 000 euros par mois !


Economistes distingués ou non: ras le bol!


L'économie est vraiment chose trop sérieuse pour être confiée à des économâtres. Depuis 1983, les experts économistes dominent la pensée (l'inpensée) politique en France et dans le monde. On entend par économistes, les vrais: ceux de la pensée unique, les libéraux.
Le résultat est que la fameuse parenthèse qui n'a jamais été refermée risque de perdurer si les politiques n'asservissent pas les économistes et autres experts de la pensée néolibérale ou sociale libérale à leur juste place: sur un strapontin d'où ils sont autorisés à s'exprimer que si on les sonne. Il est insupportable d'entendre des vérités (devenues contre-vérités dans l'instant qui suit) par ces Jocrisse. Il est tout aussi insupportable de voir les politiques revenus de tout alors qu'ils n'ont pas encore acheté leur billet de train, opiner du chef à la moindre saillie experte. La politique mérite autre chose que des tables d'experts.
Quand bien même elle reprend les aspirations républicaines, elle se doit de comprendre la société, vouloir un projet et agir. Les "experts" républicains, s'ils le sont vraiment, républicains, devront prendre le même chemin, au service de la volonté générale, c'est-à-dire au peuple qui s’est choisi un destin. Dans le cas contraire, nous avons à faire à des agitateurs oppositionnels du type François Baroin lorsqu'ils n'ont pas de maroquin et lorsqu'ils se retrouvent ministre, se glissent dans la graisse confortable des mous des genoux, des "on ne peut pas faire autrement".
Au nom de ce principe et malgré les sondages germanopratins de Via voice, nous disons également NON à la candidature du président du FMI, le pendant social libéral du candidat parvenu à l’Elysée en 2007.


Laïcité positive.

Premier dommage collatéral de la politique voulu par l'occupant de l'Elysée: Brice Hortefeux. La déclaration de Ratzinger dimanche 22 août contre la politique de la France à l'égard de la reconduite des rom à nos frontières est l'illustration d'une politique ultramontaine voulu à l'origine par le président de l'arépublique.
Parlons de rom justement. Les cris d'orfraie des germanopratins ne doivent pas occulter le fait que la France ne peut pas accueillir toute la misère mondiale. Ils n’occulteront pas non plus une évidence: les réseaux mafieux organisés de trafics sur l'être humain dont les premières victimes sont les roms eux-mêmes. Tout le monde a déjà vu ces cohortes de "mendiants professionnalisés" par les mafias d'origine albanaise. Il en va aussi des trafics de métaux.
Cette situation est due à la construction d'une Europe fédérastre où la Roumanie a pu entrer au nom de la construction de l'empire pacifique. A charge pour les états de gérer tous les inconvénients. Il est temps de mettre fin à cette Europe de la traite humaine.
Ceci étant posé, il n'en reste pas moins vrai que la politique menée par le pourvoir actuel reste scandaleuse. Nous pouvons convenir que la politique d'obtention de la nationalité française soit plus draconienne; elle le fut dans le passé. Mais la répression à sens unique est inacceptable quand les principaux demandeurs de mains d'œuvre immigrée restent les patrons. Or, à notre connaissance, les susdits ne sont que rarement en prison.
Il existe aussi une catégorie de non-français qui viennent clandestinement et régulièrement dans notre pays: les exilé fiscaux. Il est temps de penser à leur sanction réelle.
Enfin, la stigmatisation des gens du voyage français reste inacceptable. Elle en fait des citoyens de seconde zone et à l'instar de notre analyse sur la situation grenobloise, la répression doit porter sur la délinquance des individus non sur leur nationalité.
Nous posons aussi la question de l'intégration républicaine des personnes concernées. Les gens du voyage de nationalité française sont pour une très grande majorité de confession protestante et d'un communautarisme exacerbé. Il est obligatoire aujourd'hui de poser le problème en terme politique. Malheureusement pour la communauté nationale française, nous décrétons le gouvernement incapable de toute action républicaine.

Les verts - Tout ça pour Ca!!


Nous l'avons déjà écrit, Dany le rouge à l'origine sosie de monsieur Bilbon du Seigneur des anneaux s'est transformé en Smeagol, le "précieux" étant pour lui le zoom des caméras. Mais tout a une fin. Les étripements des universités d'été montrent que 42 ans de vie politiques usent...le peuple. Il apparaît même que madame Joly Eva sera candidate aux élections présidentielles. Et pourquoi pas juge?!
Il est utile de rappeler qu'au second tour des élections présidentielles, madame Jolie fera alliance avec ... Dominique Strauss-Kahn, si celui-ci est désigné lors des caucus du parti socialiste.
Strawberries fields forever!



 

 

La rentrée sociale.


La démocratie républicaine s'oppose au démantèlement de notre tissu social. La grève aussi. Le mouvement social né l'an dernier, s'il a subit les velléités des organisations syndicales, reste prégnant dans le peuple. Cette année, celui-ci l'a rappelé à icelles. Mais nous savons que les luttes sociales sont inscrites dans le temps. C'est la raison pour laquelle Voltaire République s'inscrit dans l'appel à la mobilisation sociale et appelle tous ses adhérents, ses sympathisants et les lecteurs de ce blog à participer activement à la journée du 7 septembre. Nous reviendrons très largement sur cette journée dans nos prochains articles.

Voltaire République est aussi partie prenante et co appelante des manifestations générées autour du film "Walter tout en résistance (1)". Une projection aura lieu 1er octobre à Chalon sur Saône.

Voltaire République


La rentrée de Voltaire République. Comme toute association nous avons besoin de tous ceux qui se reconnaissent dans nos valeurs. Adhérez à Voltaire République n'est pas blasphématoire ! Avec 1 200 lecteurs de ce blog, lesquels nous adressent régulièrement des messages de sympathie et d'encouragement, nous pensons que la démarche de rejoindre nos bancs républicains est une démarche de volonté de promotion des Lumières et de la République.

1 http://www.walterretourenresistance.com/

Partager cet article

Repost 0
Published by Voltaire République - dans Voltaire.republique
commenter cet article

commentaires