Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Colloque Franco-allemand de Lyon

Le 7 octobre 2011, s'est tenu à l'IEP de Lyon, un colloque franco-allemand sur le thème:

 

Visions comparées de l'euro

 

Les videos de ce colloque sont disponibles sur

 


www.cercledu29mai2005.eu

 

 

Recherche

Eclats Républicains

Si vous le souhaitez, vous pouvez recevoir le livre "Eclats Républicains" de Simon Archipenko, Président de Voltaire République. Le  livre est paru en septembre 2007. La réception est gratuite. Si vous souhaitez contribuer à l'effort envoyez un don au siège de l'Association . Voltaire République - 73, cours Richard Vitton 69003 LYON. Pour recevoir le livre envoyez un courriel à: voltaire.republique@laposte.net

Présentation

Citoyen !

VOLTAIRE REPUBLIQUE  est un mouvement qui veut défendre et promouvoir les idées républicaines issues du siècle des Lumières et dont l’un des principaux penseurs fût Voltaire. En qualité de mouvement laïque et républicain, l’association se fait un devoir de répandre sa pensée dans toutes les sphères de la vie politique, économique et sociale de la France et dans une Europe débarrassée de son idéologie libérale dont les citoyens français ont rejeté les bases lors du scrutin du 29 mai 2005. L’association ne s’interdit aucune action et aucun prosélytisme dans le monde.

VOLTAIRE REPUBLIQUE  est fondée par des républicains engagés dans la vie de la Cité, venus d’horizons divers, patriotes qui veulent pour la France une république digne de son histoire et de celle qu’ils veulent léguer aux générations futures.
Article II des statuts de l’association   
VOLTAIRE REPUBLIQUE  est une association où, seul le nom de Citoyen compte. Elle rejette toute idée de communautarisme, sous quelque forme que ce soit.
Tous les adhérents, sans distinction y sont honorés pour leur travail voué au bien public, et tourné vers la République.
Voltaire république ne se revendique pas en parti politique; elle est politique. A ce titre ses adhérents sont libres d’appartenir ou de ne pas appartenir à un parti . Aussi, elle accueille en son sein les citoyens venus de tous horizons démocratiques et républicains, sans exclusive d’appartenance.
L’association n’importe pas en son sein les clivages et les pratiques qui y sont attachés. Le citoyen qui n’accepte pas ces principes fondateurs de Voltaire République et des Jeunes Voltairiens n’ont pas leur place au sein de l’association.
Voltaire République est engagée dans la vie de la Cité.  Elle invite les citoyens à en être les acteurs dans les associations, les organisations syndicales étudiantes, de salariés, patronales, artisanales et familiales.
Voltaire République et les Jeunes Voltairiens sont organisés dans leur ville, leur département, leur facultés, leurs entreprises et, sur le plan national.

Salut et fraternité

Voltaire République et les Jeunes Voltairiens


Nous contacter :
voltaire.republique@laposte.net

Articles Récents

Du bon usage des commentaires

Nous laissons les commentaires libres sous réserve de minimum de correction. De même, les liens donnés par nos lecteurs, s'ils n'intègrent pas le notre sur leur blog ou site seront détruits.

Enfin, en guise de commentaires, nous ne retenons que les personnels; les copier-coller d'autres appréciations ne nous intéressent pas.

11 octobre 2009 7 11 /10 /octobre /2009 12:18
 L'actualité de ces semaines confirme la volonté dégénérative du président de l'Arépublique, candidat parvenu à l'Elysée en 2007 grâce au rapt des voix du Front national et à celui organisé pour son compte par Henri Guaino sur la gauche républicaine. N'oublions pas que Guy Mocquet, Jaurès c'est lui. Certes Guaino à des comptes à régler avec Lionel Jospin qui le chassa comme un malpropre de sa sinécure au plan en 2000. Il n'en reste pas moins vrai que, le moment venu, Henri Guaino aura aussi à s'expliquer sur sa "geste".
La semaine précédente nous fustigions de bon aloi la vulgarité giscardienne, l'Ex ayant inauguré la volonté de supprimer les acquis de la Révolution française et du programme du Conseil National de la Résistance. Mais la vulgarité de s'arrête pas à la libido d'un vieillard cacochyme qui déshonora en son temps la fonction présidentielle.
La probable nomination à la tête de l'établissemnt public de la Défense, à l'âge de 23 ans, sans aucun autre mérite que d'être "né" du fils de.. est un prurit du népotisme du pouvoir actuel. Mais ce prurit ne s'arrête pas à des éléments médiatisés de ceux qui naissent avec une cuillère d'argent dans la bouche, font des mariages d'argent (les élites se reproduisant entre-elles favorisant les mariages consanguins).
Il n'est pas rare de voir des cas évoqués ici et là de favoritisme dans la vie sociale des citoyens de ce pays. Qui dans son entourage n'a jamais vu un des siens, travaillant dans telle ou telle entreprise, telle ou telle administration voir, à son détriment la promotion canopée, c'est à dire le parachutage du sommet à un poste qui aurait pu échoir par le mérite à celui-ci plutôt que celui-là? Mais le fils de l'évêque a priorité sur l'élément méritant.
Il est vrai que l'exemple vient d'en haut; le cas du fils du président de l'Arépublique n'est pas isolé.
Celui-ci sait récompenser ses vavasseurs: Ainsi on a pu voir la compagne de l'académicien Max Gallo sur la liste UMP de la région 1, éligible et élue au parlement européen en 2009.
Jean François Copé, président du groupe UMP à l'Assemblée Nationale, si l'on en croit sa biographie, a pu bénéficier à juste titre d'une mesure de gauche, en devenant avocat grâce à une validation des acquis de l'expérience (VAE).
Demandons combien de VAE ont pu bénéficier de simples citoyens quand les mandarins des Universités et grandes écoles participent du maintien du système. Il est vrai que leurs prédécesseurs de l'Ancien régime furent conduits à la guillotine.
Aujourd'hui point de guillotine, si ce n'est par exemple celle de Bertrand Delanoë, Maire du parvis Jean Paul II, refusant de créer une voie Maximilien Robespierre, soutenu en cela par l'UMPSMODEM.
Bien entendu, ce système ne saurait perdurer sans les médias, nouveau clergé. L'alliance du sabre et du goupillon a laissé place à celle du pouvoir et des médias.

Ce terreau est propice à l'idéologie du Front national et aux propos orduriers de la fille "de". Car dans ce parti aussi, le népotisme est de règle. La bande des quatre, fustigée en son temps par Le Pen est devenue la bande des 5.

La Révolution française est née du blocage total et absolu de la société. En 1789, il n'existait plus (pardon pour la formule anachronique) d'ascenseur social. Même si l'Histoire ne se répète pas, aujourd'hui elle est en train de réchauffer les plats.
Le peuple républicain de ce pays sont las de serrer les poings dans leurs poches.
Et l'on entend déjà la révolte qui gronde.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Labatie Charles 14/10/2009 11:45


C'est Georges SARRE (MRC) qui a déposé le voeu pour la rue Robespierre au conseil de Paris (et non Alexis Corbières du PG - qui est intervenu pour le groupe PCF-PG, seul groupe, avec le MRC, à
avoir voté en bloc pour). Pour les votes le PS a donné la liberté de vote alors que l'exécutif avait donné un avis défavorable... ce qui est peu fréquent.
Pour les Verts Yves Contassot et RénéDUtrey ont voté pour le voeu, le Maire du IIème c'est abstenu. Notons qu'Anne le Strat (transfuge Vert au PS) a également voté tout comme plus d'une dizaine
d'élus PS. La droite elle a voté en bloc contre (à une exception près.
Le clivage n'est donc pas aussi caricatural que ce qui est dit mais le niveau de certaines remarques montre que le chemin est encore long pour briser la légende noire de Robespierre... un élu a
même demandé à son voisin  "mais il a bien tié St Just tout de même ?", un autre "ah bon ? il était contre la peine de mort et le suffrage universel ?", etc.

Salut et Fraternité ! 


Voltaire République 14/10/2009 14:53


Merci pour ses remarques judicieuses et complémentaires dont l'auteur de ce billet sera informé.


BA 13/10/2009 21:29



Dialogue entre Nicolas et Jean Sarkozy.


- Jean, lis cette feuille.
- Pourquoi, papa ?
- C'est des " éléments de langage ".
- C'est quoi, papa ?
- C'est des phrases-type, des réponses-type. Tu dois les apprendre par coeur et tu dois les réciter quand un journaliste te pose une question sur l'EPAD.
- C'est quoi, l'EPAD, papa ?
- C'est là où on prendra le pognon pour l'élection de mai 2012.
- Quelle élection de mai 2012, papa ?
- T'occupe pas. Tu apprends par coeur ces phrases. C'est LOUVRIER qui les a écrites.
- C'est quoi, l'ouvrier, papa ? J'en ai jamais vu.
- Non. Pas l'ouvrier. Je parle de FRANCK LOUVRIER.
- C'est qui, papa ?
- C'est le mec qui s'occupe de la communication à l'Elysée. FRANCK LOUVRIER m'a dit que tu devais te couper les cheveux, te les faire teindre en châtain, et tu dois mettre des lunettes.
- Pourquoi, papa ?
- Parce que tu dois prendre le look des mecs qui bossent à La Défense.
- Mais non, au foot, je joue en attaque.
- Tu fais ce qu'on te dit de faire et tu arrêtes de poser des questions.