Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Colloque Franco-allemand de Lyon

Le 7 octobre 2011, s'est tenu à l'IEP de Lyon, un colloque franco-allemand sur le thème:

 

Visions comparées de l'euro

 

Les videos de ce colloque sont disponibles sur

 


www.cercledu29mai2005.eu

 

 

Recherche

Eclats Républicains

Si vous le souhaitez, vous pouvez recevoir le livre "Eclats Républicains" de Simon Archipenko, Président de Voltaire République. Le  livre est paru en septembre 2007. La réception est gratuite. Si vous souhaitez contribuer à l'effort envoyez un don au siège de l'Association . Voltaire République - 73, cours Richard Vitton 69003 LYON. Pour recevoir le livre envoyez un courriel à: voltaire.republique@laposte.net

Présentation

Citoyen !

VOLTAIRE REPUBLIQUE  est un mouvement qui veut défendre et promouvoir les idées républicaines issues du siècle des Lumières et dont l’un des principaux penseurs fût Voltaire. En qualité de mouvement laïque et républicain, l’association se fait un devoir de répandre sa pensée dans toutes les sphères de la vie politique, économique et sociale de la France et dans une Europe débarrassée de son idéologie libérale dont les citoyens français ont rejeté les bases lors du scrutin du 29 mai 2005. L’association ne s’interdit aucune action et aucun prosélytisme dans le monde.

VOLTAIRE REPUBLIQUE  est fondée par des républicains engagés dans la vie de la Cité, venus d’horizons divers, patriotes qui veulent pour la France une république digne de son histoire et de celle qu’ils veulent léguer aux générations futures.
Article II des statuts de l’association   
VOLTAIRE REPUBLIQUE  est une association où, seul le nom de Citoyen compte. Elle rejette toute idée de communautarisme, sous quelque forme que ce soit.
Tous les adhérents, sans distinction y sont honorés pour leur travail voué au bien public, et tourné vers la République.
Voltaire république ne se revendique pas en parti politique; elle est politique. A ce titre ses adhérents sont libres d’appartenir ou de ne pas appartenir à un parti . Aussi, elle accueille en son sein les citoyens venus de tous horizons démocratiques et républicains, sans exclusive d’appartenance.
L’association n’importe pas en son sein les clivages et les pratiques qui y sont attachés. Le citoyen qui n’accepte pas ces principes fondateurs de Voltaire République et des Jeunes Voltairiens n’ont pas leur place au sein de l’association.
Voltaire République est engagée dans la vie de la Cité.  Elle invite les citoyens à en être les acteurs dans les associations, les organisations syndicales étudiantes, de salariés, patronales, artisanales et familiales.
Voltaire République et les Jeunes Voltairiens sont organisés dans leur ville, leur département, leur facultés, leurs entreprises et, sur le plan national.

Salut et fraternité

Voltaire République et les Jeunes Voltairiens


Nous contacter :
voltaire.republique@laposte.net

Articles Récents

Du bon usage des commentaires

Nous laissons les commentaires libres sous réserve de minimum de correction. De même, les liens donnés par nos lecteurs, s'ils n'intègrent pas le notre sur leur blog ou site seront détruits.

Enfin, en guise de commentaires, nous ne retenons que les personnels; les copier-coller d'autres appréciations ne nous intéressent pas.

22 mars 2011 2 22 /03 /mars /2011 19:36

 

Soyons clairs et limpides. Soit le Front national est un parti fasciste et il faut l'interdire, ce que ne feront jamais l'umpsmodemecolo, trop heureux d'externaliser leur vide sidéral quant à leurs projets, soit c'est un parti, à nos yeux cinquième élément de la bande des quatre, et il faut le combattre sur le plan des idées, qui nous le savons sont des mensonges anti républicain.


L'umpsmodemecolo tente de nous faire avaler une énorme pilule: au détour d'une élection, la reconduite de la politique des pareils aux mêmes, des mous du cerveau. Ce front prétendument républicain auquel appellent les partis institutionnalisés, est une coquecigrue. Comme nous l'écrivions sur le blog du 21 mars 2011, les ténors des partis appellent au front républicain alors que leur politique depuis 30 ans sape les fondements de la République et le programme du CNR.


Les bobos écolos, muscadins des temps post modernes, consommateurs de la politique spectacle, chassent à loisir le jacobin, à l'instar des chasses du comte Zaroff, épaulés en cela par les folliculaires stipendiés des journaux, radios et télévisions. Entre deux élections, au lieu de prendre à bras le corps les problèmes politiques, sociaux et économiques des classes moyennes de notre pays la France, ils viennent, plus arrogants que jamais exiger les voix de ceux qui rejettent leur politique. A la lecture de la dernière publication du sénateur maire de Lyon,(1) Gérard Collomb, on comprend vite que 2012 mettra en place le même ou le pareil au même.


Comment s'étonner alors du score réalisé par la fille de son père?


La seule perspective pour l'avenir est la reconstruction républicaine de la nation française; la France est notre patrie et, n'en déplaise aux mânes de François Mitterrand, notre avenir aussi. Cette reconstruction républicaine passera par une république laïque, démocratique et sociale rénovée.


Comme le disent aujourd'hui de nombreuses voix:


"Au nom des cantonales, au lieu de combattre sur le fond, les leaders nous appellent donc à un front républicain, c'est-à-dire dans certains cas à voter pour les fossoyeurs de nos retraites, de nos emplois, de nos services publics… Mais de qui se moque-t-on ? Ils voudraient faire le jeu du Front National, lui donnant tout le loisir de condamner l’UMPS qu’ils ne feraient pas mieux. Evidemment nous dira-t-on, il s’agit du PS et que du PS. Non. Il s’agit de toute la gauche, gauche de la gauche comprise. Car c’est bien en sortant d’une réunion où côte à côte les responsables du PCF, composante principale du front de gauche, du PS et d’Europe Ecologie les verts appelaient à l’union de la gauche que Martine Aubry en appelait au "front républicain" alors que ses alliés "verts" et "front de gauche" appelaient à voter pour assurer qu'il n'y ait "pas un élu du FN au second tour". Ce qui donc revient dans certains cas à choisir l'UMP!" Selon Jacques Cotta.


Pour l'immédiat Voltaire République appelle à refuser le front républicain fantaisiste initié par la gauche sociale libérale, ainsi que le refus des candidats ump, modem et fn. Les élections cantonales ne sont qu'une étape dans le brouillard. La mère de toutes les batailles est ailleurs.

 


(1) Et si la France s'éveillait. Gérard Collomb. Plon.





Partager cet article

Repost 0
Published by Voltaire République - dans Voltaire.republique
commenter cet article

commentaires