Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Colloque Franco-allemand de Lyon

Le 7 octobre 2011, s'est tenu à l'IEP de Lyon, un colloque franco-allemand sur le thème:

 

Visions comparées de l'euro

 

Les videos de ce colloque sont disponibles sur

 


www.cercledu29mai2005.eu

 

 

Recherche

Eclats Républicains

Si vous le souhaitez, vous pouvez recevoir le livre "Eclats Républicains" de Simon Archipenko, Président de Voltaire République. Le  livre est paru en septembre 2007. La réception est gratuite. Si vous souhaitez contribuer à l'effort envoyez un don au siège de l'Association . Voltaire République - 73, cours Richard Vitton 69003 LYON. Pour recevoir le livre envoyez un courriel à: voltaire.republique@laposte.net

Présentation

Citoyen !

VOLTAIRE REPUBLIQUE  est un mouvement qui veut défendre et promouvoir les idées républicaines issues du siècle des Lumières et dont l’un des principaux penseurs fût Voltaire. En qualité de mouvement laïque et républicain, l’association se fait un devoir de répandre sa pensée dans toutes les sphères de la vie politique, économique et sociale de la France et dans une Europe débarrassée de son idéologie libérale dont les citoyens français ont rejeté les bases lors du scrutin du 29 mai 2005. L’association ne s’interdit aucune action et aucun prosélytisme dans le monde.

VOLTAIRE REPUBLIQUE  est fondée par des républicains engagés dans la vie de la Cité, venus d’horizons divers, patriotes qui veulent pour la France une république digne de son histoire et de celle qu’ils veulent léguer aux générations futures.
Article II des statuts de l’association   
VOLTAIRE REPUBLIQUE  est une association où, seul le nom de Citoyen compte. Elle rejette toute idée de communautarisme, sous quelque forme que ce soit.
Tous les adhérents, sans distinction y sont honorés pour leur travail voué au bien public, et tourné vers la République.
Voltaire république ne se revendique pas en parti politique; elle est politique. A ce titre ses adhérents sont libres d’appartenir ou de ne pas appartenir à un parti . Aussi, elle accueille en son sein les citoyens venus de tous horizons démocratiques et républicains, sans exclusive d’appartenance.
L’association n’importe pas en son sein les clivages et les pratiques qui y sont attachés. Le citoyen qui n’accepte pas ces principes fondateurs de Voltaire République et des Jeunes Voltairiens n’ont pas leur place au sein de l’association.
Voltaire République est engagée dans la vie de la Cité.  Elle invite les citoyens à en être les acteurs dans les associations, les organisations syndicales étudiantes, de salariés, patronales, artisanales et familiales.
Voltaire République et les Jeunes Voltairiens sont organisés dans leur ville, leur département, leur facultés, leurs entreprises et, sur le plan national.

Salut et fraternité

Voltaire République et les Jeunes Voltairiens


Nous contacter :
voltaire.republique@laposte.net

Articles Récents

Du bon usage des commentaires

Nous laissons les commentaires libres sous réserve de minimum de correction. De même, les liens donnés par nos lecteurs, s'ils n'intègrent pas le notre sur leur blog ou site seront détruits.

Enfin, en guise de commentaires, nous ne retenons que les personnels; les copier-coller d'autres appréciations ne nous intéressent pas.

15 septembre 2010 3 15 /09 /septembre /2010 08:22

Cité du Vatican, New-York, Strasbourg, Bruxelles. Ce planisphère des litanies des atteintes à la dignité humaine n’a qu’un seul responsable: le candidat parvenu à l’Elysée en 2007.
Prenons en premier lieu le sujet qui met notre pays sous les spots géographiques, les Roms. Si nous sommes favorables et nous allons l’expliquer ici, pour une politique ferme de l’entrée dans notre pays de ressortissants étrangers, c’est que nous sommes cohérents avec nous-mêmes et qui a été aussi à l’origine de l’existence de Voltaire République, à savoir pour une Europe des nations, dans un environnement de coopération internationale reposant sur les peuples et non sur la marchandisation des êtres humains, telle que la pratiquent notamment les groupes industriels et financiers de la « mondialisation heureuse ».
Notre cohérence a été poussée à nous intégrer dans la réalisation d’un vrai projet alternatif à cette Europe des mous du genou.
Ce postulat étant avancé, nous ne pouvons tolérer le traitement de l’indignité humaine du gouvernement actuellement en direction d’une population ciblée, triée selon les sexes et les âges, avant expulsion.

Venons-en aux cris d’orfraie des divers acteurs de cette situation et à tout « saigneur » tout honneur, le président de l’arépublique. Souvenons-nous.

Souvenons-nous de ses allégeances dès le début de son bail précaire à l’Elysée : allégeance à Ratzinger et sa laïcité « ouverte » où, entre autre, le curé (voire l’imam) valent mieux que l’instituteur. Le petit voyageur vaticanesque, transformé en Charles X ultramontain, voit la facture arriver : une condamnation sans appel de Ratzinger du haut de son perchoir romain. Comptable : le président de l’arépublique.

Souvenons-nous de l’invitation bédouine du président libyen, des circonvolutions et pas de deux du candidat parvenu à l’Elysée. Résultat, sous les gesticulations onusiennes, à la commission des droits de l’homme, occupée en majorité par des pays où ceux-ci et notamment le droit des femmes, sont mis au rang des caniveaux. Comptable : le président de l’arépublique.

Souvenons-nous de Strasbourg comme nous nous souvenons du vase de Soissons. Quel spectacle affligeant de voir sur les images télévisées, des députés supra nationaux brandir des affichettes contre leur propre pays, la France tel Daniel Cohn-Bendit, le vert de gris ou les guignolades de Sylvie Guillaume, la si peu eurodéputée (sic) socialiste. Il va s'en dire que le député socialiste roumain qui se permet de fustiger la France ferait mieux de s'occuper du sort dramatique des Rom dans son propre pays. Ceci éviterait peut-être cela. Vous avez dit Tartufe?

 

Mais le premier responsable est celui qui organisa en France, le coup d’Etat en ratifiant en février 2009 le traité de Lisbonne. C’est bien ce traité qui autorise la libre circulation des Roms dans la communauté. Alors nous ne pouvons que considérer comme une simple tartuferie, les étranglements médiatiques du ministricule aux relations européennes, Pierre Lelouche. Comptable : le président de l’arépublique.

Bruxelles : Madame le commissaire droit de l’hommiste, Vivian Redding, s’il vous plait, fermez là ! Que cela vous plaise ou non, que cela plaise ou non aux fédérastes supra nationaux, la France est en voie de retrouver sa souveraineté. Le peuple de France a su châtier l’arrogance du duc de Brunswick en 1792. Il saura bien châtier la nouvelle duchesse du Luxembourg.

Partager cet article

Repost 0
Published by Voltaire République - dans Voltaire.republique
commenter cet article

commentaires