Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Colloque Franco-allemand de Lyon

Le 7 octobre 2011, s'est tenu à l'IEP de Lyon, un colloque franco-allemand sur le thème:

 

Visions comparées de l'euro

 

Les videos de ce colloque sont disponibles sur

 


www.cercledu29mai2005.eu

 

 

Recherche

Eclats Républicains

Si vous le souhaitez, vous pouvez recevoir le livre "Eclats Républicains" de Simon Archipenko, Président de Voltaire République. Le  livre est paru en septembre 2007. La réception est gratuite. Si vous souhaitez contribuer à l'effort envoyez un don au siège de l'Association . Voltaire République - 73, cours Richard Vitton 69003 LYON. Pour recevoir le livre envoyez un courriel à: voltaire.republique@laposte.net

Présentation

Citoyen !

VOLTAIRE REPUBLIQUE  est un mouvement qui veut défendre et promouvoir les idées républicaines issues du siècle des Lumières et dont l’un des principaux penseurs fût Voltaire. En qualité de mouvement laïque et républicain, l’association se fait un devoir de répandre sa pensée dans toutes les sphères de la vie politique, économique et sociale de la France et dans une Europe débarrassée de son idéologie libérale dont les citoyens français ont rejeté les bases lors du scrutin du 29 mai 2005. L’association ne s’interdit aucune action et aucun prosélytisme dans le monde.

VOLTAIRE REPUBLIQUE  est fondée par des républicains engagés dans la vie de la Cité, venus d’horizons divers, patriotes qui veulent pour la France une république digne de son histoire et de celle qu’ils veulent léguer aux générations futures.
Article II des statuts de l’association   
VOLTAIRE REPUBLIQUE  est une association où, seul le nom de Citoyen compte. Elle rejette toute idée de communautarisme, sous quelque forme que ce soit.
Tous les adhérents, sans distinction y sont honorés pour leur travail voué au bien public, et tourné vers la République.
Voltaire république ne se revendique pas en parti politique; elle est politique. A ce titre ses adhérents sont libres d’appartenir ou de ne pas appartenir à un parti . Aussi, elle accueille en son sein les citoyens venus de tous horizons démocratiques et républicains, sans exclusive d’appartenance.
L’association n’importe pas en son sein les clivages et les pratiques qui y sont attachés. Le citoyen qui n’accepte pas ces principes fondateurs de Voltaire République et des Jeunes Voltairiens n’ont pas leur place au sein de l’association.
Voltaire République est engagée dans la vie de la Cité.  Elle invite les citoyens à en être les acteurs dans les associations, les organisations syndicales étudiantes, de salariés, patronales, artisanales et familiales.
Voltaire République et les Jeunes Voltairiens sont organisés dans leur ville, leur département, leur facultés, leurs entreprises et, sur le plan national.

Salut et fraternité

Voltaire République et les Jeunes Voltairiens


Nous contacter :
voltaire.republique@laposte.net

Articles Récents

Du bon usage des commentaires

Nous laissons les commentaires libres sous réserve de minimum de correction. De même, les liens donnés par nos lecteurs, s'ils n'intègrent pas le notre sur leur blog ou site seront détruits.

Enfin, en guise de commentaires, nous ne retenons que les personnels; les copier-coller d'autres appréciations ne nous intéressent pas.

3 juin 2012 7 03 /06 /juin /2012 08:07

 

Il se trouve, par le hasard des circonstances politiques, que je connais René Balme, Maire de Grigny depuis 1993. Je fus son maire-adjoint comme je l'avais été auparavant du camarade Tissot qui lui passât la main pour raison de santé. J'en profite pour rendre hommage à ce grand maire que fut Roger Tissot; lui au PC moi au MRC, il fut l'homme de la totale liberté d'action de son équipe municipale et celui des grands travaux de la commune. Malheureusement, son successeur n'a jamais été digne de la fonction qu'il occupe encore aujourd'hui.

Versificateur à ses heures, le maire de Grigny qui se réclame du Front de gauche est avant tout le propriétaire du site oulala.net dans lequel il publie aussi des articles sous son nom ou sous le pseudo Gilles Destrade.



Voici ce que j'écrivais dans mon ouvrage "Eclats républicains (1)" en 2007:


« voici ce que l’on peut lire sur un site dit progressiste[2] :


« …Avant eux (les nouveaux intellectuels,) la Laïcité se contentait d’être garante de la séparation de l’Eglise et de l’Etat mais, moderne démocratie oblige, elle est devenue un instrument de propagande aux mains de ceux qui savent racler au fond des peurs ancestrales pour obtenir le pouvoir ou la notoriété. Désormais être laïque c’est aller à l’encontre des valeurs de tolérance et de mesure transmises par les Lumières et être polémiste c’est blesser A DESSEIN une communauté en se fondant sur sa propre xénophobie, c’est valoriser la culture judéo-chrétienne au détriment de la culture musulmane, c’est devenir le chantre d’une morale édictée à coups de chandelier à 7 branches et de goupillon, ô paradoxe[3] ! ».


Je concluais le paragraphe par :


«  Nous pouvons constater que ce benêt[3]là a tout compris de la laïcité. Afin d’être objectif, ce même site, dit progressiste, héberge le discours d’Hassan Nasrallah, le chef du Hezbollah. »


En 2008, lors des manifestations de Lyon contre la politique gouvernementale concernant les retraites, je croisais l'édile grignerot. Celui-ci, ayant lu ma prose dans une revue républicaine en ligne, où déjà je soulignais que malgré les apparences, René Balme n'était pas un militant de la laïcité, celui-ci, plutôt énervé profita de sa garde rapprochée, dans les années 90 adepte de la promotion du rapprochement rouge-brun, pour me vouer de sa voix de stentor (seul arme qu'il a pour masquer sa vacuité idéologique) aux gémonies avec sa phrase fétiche mais définitive :

 

« Tu es devenu de droite ! ».

 

Diantre ! J'en frémis encore!!!

 

Des amis à moi bienveillants intervinrent pour m'extraire de cette mélasse nauséabonde.

 

Depuis, René Balme nous révèle sa vraie nature, laquelle je l'espère fera prendre au camarade Mélenchon une bonne décision, lui le chevalier Bayard de la gauche. Je renvoie le lecteur à un site qui invite le FDG a retirer l'investiture du candidat Balme aux élections législatives dans la 11e circonscription du Rhôné.

 

 

 

René Balme est-il d'une droite extrême comme le prétend l'auteure du site ? ... En tout état de cause moi, je suis toujours républicain jacobin.

 

Simon ARCHIPENKO

 

 


[1] Eclats républicains. Editions de Montchalin. Juin 2007 Page 88. Epuisé en édition papier mais disponible par téléchargement (voir comment colonne de gauche du blog)

[2] www.oulala.net

[3]il s’agit bien de René Balme alias Gilles Destrade.

Partager cet article

Repost 0
Published by Voltaire République - dans Voltaire.republique
commenter cet article

commentaires

Tietie007 21/06/2013 06:54


L'islamo-gauchisme est une réalité. Lorsque Tariq Ramadan est venu faire son numéro au forum social à Saint-Denis, en 2004, devant un parterre d'alter, tout le monde a applaudi, pourtant il avait
bien dit que l'islam était une alternative au libéralisme. Et je connais énormément de gens du Front de Gauche, férocement antisioniste qui aime bien le Hezbollah. N'oublions pas, non plus, que
les trotskystes anglais avaient défendu le port du voile et que la candidate voilée du NPA illustrait la grande mansuétude d'une certaine gauche envers l'islam. L'islam, religoin des colonisés,
des damnés de la terre, des palestiniens, des travailleurs immigrés a toujours eu un statut à part pour beaucoup de gauchistes.