Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Colloque Franco-allemand de Lyon

Le 7 octobre 2011, s'est tenu à l'IEP de Lyon, un colloque franco-allemand sur le thème:

 

Visions comparées de l'euro

 

Les videos de ce colloque sont disponibles sur

 


www.cercledu29mai2005.eu

 

 

Recherche

Eclats Républicains

Si vous le souhaitez, vous pouvez recevoir le livre "Eclats Républicains" de Simon Archipenko, Président de Voltaire République. Le  livre est paru en septembre 2007. La réception est gratuite. Si vous souhaitez contribuer à l'effort envoyez un don au siège de l'Association . Voltaire République - 73, cours Richard Vitton 69003 LYON. Pour recevoir le livre envoyez un courriel à: voltaire.republique@laposte.net

Présentation

Citoyen !

VOLTAIRE REPUBLIQUE  est un mouvement qui veut défendre et promouvoir les idées républicaines issues du siècle des Lumières et dont l’un des principaux penseurs fût Voltaire. En qualité de mouvement laïque et républicain, l’association se fait un devoir de répandre sa pensée dans toutes les sphères de la vie politique, économique et sociale de la France et dans une Europe débarrassée de son idéologie libérale dont les citoyens français ont rejeté les bases lors du scrutin du 29 mai 2005. L’association ne s’interdit aucune action et aucun prosélytisme dans le monde.

VOLTAIRE REPUBLIQUE  est fondée par des républicains engagés dans la vie de la Cité, venus d’horizons divers, patriotes qui veulent pour la France une république digne de son histoire et de celle qu’ils veulent léguer aux générations futures.
Article II des statuts de l’association   
VOLTAIRE REPUBLIQUE  est une association où, seul le nom de Citoyen compte. Elle rejette toute idée de communautarisme, sous quelque forme que ce soit.
Tous les adhérents, sans distinction y sont honorés pour leur travail voué au bien public, et tourné vers la République.
Voltaire république ne se revendique pas en parti politique; elle est politique. A ce titre ses adhérents sont libres d’appartenir ou de ne pas appartenir à un parti . Aussi, elle accueille en son sein les citoyens venus de tous horizons démocratiques et républicains, sans exclusive d’appartenance.
L’association n’importe pas en son sein les clivages et les pratiques qui y sont attachés. Le citoyen qui n’accepte pas ces principes fondateurs de Voltaire République et des Jeunes Voltairiens n’ont pas leur place au sein de l’association.
Voltaire République est engagée dans la vie de la Cité.  Elle invite les citoyens à en être les acteurs dans les associations, les organisations syndicales étudiantes, de salariés, patronales, artisanales et familiales.
Voltaire République et les Jeunes Voltairiens sont organisés dans leur ville, leur département, leur facultés, leurs entreprises et, sur le plan national.

Salut et fraternité

Voltaire République et les Jeunes Voltairiens


Nous contacter :
voltaire.republique@laposte.net

Articles Récents

Du bon usage des commentaires

Nous laissons les commentaires libres sous réserve de minimum de correction. De même, les liens donnés par nos lecteurs, s'ils n'intègrent pas le notre sur leur blog ou site seront détruits.

Enfin, en guise de commentaires, nous ne retenons que les personnels; les copier-coller d'autres appréciations ne nous intéressent pas.

19 mars 2011 6 19 /03 /mars /2011 12:34

 

Voltaire république salue la résolution du conseil de sécurité des Nations unies, suite à la demande de la France. Même si la qualité de l'intervention du ministre des affaires étrangères reste en-deçà de celle de Dominique de Villepin en 2003 lors de la signification au monde du refus de l'intervention de l'Amérique de George Bush, il n'en reste pas moins vrai, n'en déplaise aux déclinistes, que la voix de la France continue à porter, si nos gouvernants veulent bien s'en donner la peine.

Nous constatons également, que le fameux numéro de téléphone demandé par Henry Kissinger au sujet de l'Europe dans les années 70, est toujours aux abonnés absents. Raison de plus pour se défaire de son fardeau et pour que la France retrouve sa totale liberté d'action et son indépendance nationale. Encore faudrait-il que le président de l'arépublique le veuille. S'il a joué un rôle non négligeable dans cette période, il n'en reste pas moins que deux idées animent celui-ci :

    * sa réélection en 2012 ; une guerre ou une action de guerre est toujours la bienvenue (1) .
    * sa volonté de complaire à l'Empire.

Voltaire République est donc résolument pour cette intervention si elle répond à deux écueils soulignés par deux hommes d'État et un homme politique français, Hubert Védrine, Jean-Pierre Chevènement, Nicolas Dupont-Aignan ; vous pouvez retrouver les analyses de ceux-ci sur leurs blogs respectifs.

En dehors des analyses de ceux-ci il ne peut y avoir d'autres perspectives. La première à condamner est la diplomatie du perron de l'Élysée. Il ne suffit pas d'exhiber sa chemise blanche pour qu'elle se mette en route. Les carrosses des immigrés de Coblence, avec à leur bord Bernard Henri Lévy, André Glucksmann, et autres petits marquis, ne constituent pas le fondement d'un corps diplomatique non plus.

Nous condamnons tout aussi vivement et résolument les déclarations des organisations françaises pro Moammar Kadhafi, lesquelles font oublier qu'un peuple est en train de se faire massacrer par celui-ci. Aussi, nous ne pouvons que condamner des écrits, des logorrhées, de militants, d'organisations, qui tendent à faire oublier trop facilement (écrits à l'appui) que Joseph Staline est mort le 5 mars 1953 ! Qu'il plaise au peuple de ne jamais porter au pouvoir ces olibrius !

Rappelons également les exigences du peuple insurgé qui ne demande qu'une chose, la neutralisation de l'aviation libyenne. Autrement, ils nous rappellent qu'ils souhaitent faire leur printemps des peuples seuls !

En 1937, à Guernica, les nations trop frileuses, si elles étaient intervenues, auraient pu détruire, grâce à l'aviation, la légion Condor.

Il appartient aux nations de prendre leurs responsabilités, et notamment il appartient aux militants républicains d'empêcher toute dérive en repoussant toute tentative impérialiste, quand bien même les États-Unis d'Amérique ne sont pas en capacité aujourd'hui d'ouvrir un troisième front. Mais nous n'en sommes pas là, la survie d'un peuple en dépend.




 

1 – Voir le livre de Simon ARCHIPENKO. Les 100 jours de Nicolas Fouquet's.Edition la Plume de poids.

(...)Peu importe, ou presque, ce qui se passera à partir du cent unième jour : tout est écrit durant cette période ; l’après n’est qu’une déclinaison des actes établis pendant ce moment où tout est permis. Car le peuple l’a permis. Même une possible guerre dans des territoires extérieurs, au Kosovo ou en Géorgie voire plus loin, plus dangereuse pour permettre une réélection le moment venu, en 2012, et nous l’allons prouver dans cet ouvrage.
(...) En ce mois de juin, je leur disais en l’occurrence ceci :
- Pour être crédible un pouvoir a besoin d’un assise interne forte. S’il la perd, il ira chercher d’aventure une nouvelle virginité sur le plan international. Le président parvenu à l'Élysée risque de se fracasser la tête face aux réalités économiques des plus mauvaises qui sourdent déjà depuis les États-Unis. Si ce pouvoir souhaite perdurer jusqu’à la fin de son mandat, et rebondir sur un nouveau mandat, il ira chercher la guerre en s’alignant sur la politique va-t-en guerre de George Walker Bush.

Pour survivre, certains pouvoirs doivent s’appuyer sur une logique de guerre.

(...) La logique est implacable. Fort de la montée des tensions autour du dossier iranien1, le candidat parvenu à l’Elysée aura toutes les cartes en main pour en appeler au rassemblement national, à l’union sacrée, face à tous les dangers qu’il aura suscités.

 

*

 

 

Sauf qu'il s'agit là de la Libye mais peu importe, il reste 13 mois.




 

Partager cet article

Repost 0
Published by Voltaire République - dans Voltaire.republique
commenter cet article

commentaires