Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Colloque Franco-allemand de Lyon

Le 7 octobre 2011, s'est tenu à l'IEP de Lyon, un colloque franco-allemand sur le thème:

 

Visions comparées de l'euro

 

Les videos de ce colloque sont disponibles sur

 


www.cercledu29mai2005.eu

 

 

Recherche

Eclats Républicains

Si vous le souhaitez, vous pouvez recevoir le livre "Eclats Républicains" de Simon Archipenko, Président de Voltaire République. Le  livre est paru en septembre 2007. La réception est gratuite. Si vous souhaitez contribuer à l'effort envoyez un don au siège de l'Association . Voltaire République - 73, cours Richard Vitton 69003 LYON. Pour recevoir le livre envoyez un courriel à: voltaire.republique@laposte.net

Présentation

Citoyen !

VOLTAIRE REPUBLIQUE  est un mouvement qui veut défendre et promouvoir les idées républicaines issues du siècle des Lumières et dont l’un des principaux penseurs fût Voltaire. En qualité de mouvement laïque et républicain, l’association se fait un devoir de répandre sa pensée dans toutes les sphères de la vie politique, économique et sociale de la France et dans une Europe débarrassée de son idéologie libérale dont les citoyens français ont rejeté les bases lors du scrutin du 29 mai 2005. L’association ne s’interdit aucune action et aucun prosélytisme dans le monde.

VOLTAIRE REPUBLIQUE  est fondée par des républicains engagés dans la vie de la Cité, venus d’horizons divers, patriotes qui veulent pour la France une république digne de son histoire et de celle qu’ils veulent léguer aux générations futures.
Article II des statuts de l’association   
VOLTAIRE REPUBLIQUE  est une association où, seul le nom de Citoyen compte. Elle rejette toute idée de communautarisme, sous quelque forme que ce soit.
Tous les adhérents, sans distinction y sont honorés pour leur travail voué au bien public, et tourné vers la République.
Voltaire république ne se revendique pas en parti politique; elle est politique. A ce titre ses adhérents sont libres d’appartenir ou de ne pas appartenir à un parti . Aussi, elle accueille en son sein les citoyens venus de tous horizons démocratiques et républicains, sans exclusive d’appartenance.
L’association n’importe pas en son sein les clivages et les pratiques qui y sont attachés. Le citoyen qui n’accepte pas ces principes fondateurs de Voltaire République et des Jeunes Voltairiens n’ont pas leur place au sein de l’association.
Voltaire République est engagée dans la vie de la Cité.  Elle invite les citoyens à en être les acteurs dans les associations, les organisations syndicales étudiantes, de salariés, patronales, artisanales et familiales.
Voltaire République et les Jeunes Voltairiens sont organisés dans leur ville, leur département, leur facultés, leurs entreprises et, sur le plan national.

Salut et fraternité

Voltaire République et les Jeunes Voltairiens


Nous contacter :
voltaire.republique@laposte.net

Articles Récents

Du bon usage des commentaires

Nous laissons les commentaires libres sous réserve de minimum de correction. De même, les liens donnés par nos lecteurs, s'ils n'intègrent pas le notre sur leur blog ou site seront détruits.

Enfin, en guise de commentaires, nous ne retenons que les personnels; les copier-coller d'autres appréciations ne nous intéressent pas.

1 janvier 2011 6 01 /01 /janvier /2011 11:02

Que retenir en ce début d'année, si ce n'est les vœux pitoyables du président de l'arépublique? A l'instar de ce benêt de la publicité qui déguste son fromage alors que tout s'écroule autour de lui, il persiste dans ses vœux, aidé par Henri Guaino, à promouvoir l'euro pour lequel il "luttera de toutes ses forces!".
Mais pourquoi le dire pendant ce moment charnière, si ce n'est par un effet d'anticipation de la fin de cette monnaie qui contribue, Jean-Claude Trichet et l'union européenne obligent, à envoyer de plus en plus de nos concitoyens aux restaurants du cœur, nom politiquement correct de la soupe populaire?
Certes, comme on le voit écrit ici et là, le retour à nos monnaies nationales ne sera pas une période où l'on verra le miel couler de nos rivières. Mais contrairement à ce qu'affirment certains, comme dans le magazine Marianne par exemple, si le futur immédiat ne sera pas le Walhalla, le présent reste bien l'enfer de Dante... sur Terre. Comment en serait-il autrement, alors que la crise des subprimes, déjà oubliée par les banques et autres spéculateurs promis à la lanterne, préfigure une crise encore plus grave. Comment en serait-il autrement alors que l'on nous promet le démantèlement de la protection sociale si la France revenait au franc, alors qu'il s'opère sous nos yeux aujourd'hui, avec l'euro?
Ce pronostic sombre futur, s'il n'est pas à occulter, cache beaucoup d'arrières pensées électoralistes lesquelles, dans le camp supposé républicain, œuvre déjà pour la candidature du président du FMI qui on le sait aussi, n'est pas un partisan acharné du retour au franc; doux euphémisme.


Cette année se préparent les échéances futures; en septembre tout sera bouclé. Voltaire République qui n'est pas un parti mais est acteur majeur dans la vie de la Cité, s'engagera résolument pour défendre les valeurs qui sont les siennes, celles des Lumières, celles de la République laïque démocratique anti maurassienne, celles de la filiation de notre Révolution française qui de 1789 à 1945, ont été portées par nos pères et lâchement abandonnées par les tenants d'un système vermoulu appelé UMPSMODEMECOLO, avec un Front national aux aguets qui malgré un ravalement de façade, reste un parti dont la filiation puise dans la nuit des temps: celle de l'anti France, de Guise aux émigrés de Coblence en passant par les troupes allemandes en 1940. En cas de durcissement politique, la France entrera inéluctablement dans la démarche d'une von papenisation, voire une dolfusation de l'espace politique.
Il est désolant au demeurant de voir, de l'autre coté de l'échiquier, une gauche prétendue renouvelée faire de la gesticulation verbale plutôt que de se poser en alternative crédible et responsable, c'est à dire républicaine, laïque et sociale. Il est désolant de voir tel édile parisien proposer, pour combattre l'islamisme militant, de supprimer les subventions aux écoles... catholiques. Curieuse proposition, alors qu'au moment où ces lignes sont écrites, en Egypte, des chrétiens sont assassinés par les tenants de la religion d'amour.

 

*

 

A tous ceux qui sont en rupture de ban, en recherche de devenir politique pour la France, pour la République, nous rappelons que Voltaire République, vient de prendre une initiative visible sur Face book.
Certes, il est difficile, lorsqu'on quitte un parti de couper le cordon qui tient encore. Les raisons en sont multiples et variées, temps passé, idéologie, fraternité des combats, le "qu'en dira-t-on?", amitiés sincères ...
A tous ceux-là, et ils sont nombreux, nous livrons cette réflexion de Daniel Cordier, secrétaire de Jean Moulin, vrai héros de la Résistance, qui passa, par un cheminement intellectuel hors norme, de l'extrême droite maurassienne à la République des Lumières.


Cette pensée est extraite de son dernier livre "Alias Caracalla" page 355.
"Comme je le compris beaucoup plus tard, il en va des idées comme des hommes: la conscience de leur trahison rompt d'un coup leur emprise. Quant au temps nécessaire pour s'en accommoder, c'est une tout autre histoire."
 

 

Bonne année civile encore à tous.

Partager cet article

Repost 0
Published by Voltaire République - dans Voltaire.republique
commenter cet article

commentaires