Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Colloque Franco-allemand de Lyon

Le 7 octobre 2011, s'est tenu à l'IEP de Lyon, un colloque franco-allemand sur le thème:

 

Visions comparées de l'euro

 

Les videos de ce colloque sont disponibles sur

 


www.cercledu29mai2005.eu

 

 

Recherche

Eclats Républicains

Si vous le souhaitez, vous pouvez recevoir le livre "Eclats Républicains" de Simon Archipenko, Président de Voltaire République. Le  livre est paru en septembre 2007. La réception est gratuite. Si vous souhaitez contribuer à l'effort envoyez un don au siège de l'Association . Voltaire République - 73, cours Richard Vitton 69003 LYON. Pour recevoir le livre envoyez un courriel à: voltaire.republique@laposte.net

Présentation

Citoyen !

VOLTAIRE REPUBLIQUE  est un mouvement qui veut défendre et promouvoir les idées républicaines issues du siècle des Lumières et dont l’un des principaux penseurs fût Voltaire. En qualité de mouvement laïque et républicain, l’association se fait un devoir de répandre sa pensée dans toutes les sphères de la vie politique, économique et sociale de la France et dans une Europe débarrassée de son idéologie libérale dont les citoyens français ont rejeté les bases lors du scrutin du 29 mai 2005. L’association ne s’interdit aucune action et aucun prosélytisme dans le monde.

VOLTAIRE REPUBLIQUE  est fondée par des républicains engagés dans la vie de la Cité, venus d’horizons divers, patriotes qui veulent pour la France une république digne de son histoire et de celle qu’ils veulent léguer aux générations futures.
Article II des statuts de l’association   
VOLTAIRE REPUBLIQUE  est une association où, seul le nom de Citoyen compte. Elle rejette toute idée de communautarisme, sous quelque forme que ce soit.
Tous les adhérents, sans distinction y sont honorés pour leur travail voué au bien public, et tourné vers la République.
Voltaire république ne se revendique pas en parti politique; elle est politique. A ce titre ses adhérents sont libres d’appartenir ou de ne pas appartenir à un parti . Aussi, elle accueille en son sein les citoyens venus de tous horizons démocratiques et républicains, sans exclusive d’appartenance.
L’association n’importe pas en son sein les clivages et les pratiques qui y sont attachés. Le citoyen qui n’accepte pas ces principes fondateurs de Voltaire République et des Jeunes Voltairiens n’ont pas leur place au sein de l’association.
Voltaire République est engagée dans la vie de la Cité.  Elle invite les citoyens à en être les acteurs dans les associations, les organisations syndicales étudiantes, de salariés, patronales, artisanales et familiales.
Voltaire République et les Jeunes Voltairiens sont organisés dans leur ville, leur département, leur facultés, leurs entreprises et, sur le plan national.

Salut et fraternité

Voltaire République et les Jeunes Voltairiens


Nous contacter :
voltaire.republique@laposte.net

Articles Récents

Du bon usage des commentaires

Nous laissons les commentaires libres sous réserve de minimum de correction. De même, les liens donnés par nos lecteurs, s'ils n'intègrent pas le notre sur leur blog ou site seront détruits.

Enfin, en guise de commentaires, nous ne retenons que les personnels; les copier-coller d'autres appréciations ne nous intéressent pas.

11 décembre 2009 5 11 /12 /décembre /2009 08:45
Avertissement. Les écrits que nos lecteurs attentifs vont pouvoir lire aujourd’hui sont des contributions au débat sur l’identité de la France selon la terminologie braudelienne qui est notre. La plupart de ces textes émanent de personnes qui ne sont pas adhérentes à Voltaire République. Nous avons souhaité ouvrir notre blog à des sympathisants, voire à des personnes qui, parce que la République est leur chose publique, ont accepté de contribuer à l’éclaircissement nécessaire dans une période où l’anathème est plus de mise que la prise de responsabilité. Nous ne sommes pas dupes des arrières-pensées électoralistes attachées à ce débat. Mais, parce que nous sommes républicains et que nous méprisons hautement ceux qui méprisent le peuple, nous disons clairement que refuser le débat aujourd’hui c’est admettre qu’il existerait des sujets pour les « soit-disant élites » (fussent-elles mondialisées !) et des sujets pour le « bas peuple ». Or, c’est bien dans le cadre de la représentation nationale que le débat POLITIQUE doit avoir lieu. C’est un principe républicain.
Voltaire République prend ici ses responsabilités. Le lecteur s’apercevra que des divergences peuvent exister au sein de toutes les contributions.

 C’est notre richesse ; c’est aussi l’identité de la France.

Simon ARCHIPENKO
Président de Voltaire République

***

Première contribution.

Un de nos fidèles lecteurs nous a envoyé sa contribution.

Alors que pour moi, c'est d'abord des humains, ensuite c'est une culture et une histoire (tradition, gastronomie, coutume, littérature, cinéma, philo... etc)

Ensuite c'est une zone géographique qui découle de cette histoire et qui a un sens et qui est le terreau de la culture et des humains qui y vivent. La France ne serait pas la même sans le champagne, le foie gras, le gratin dauphinois, la quiche lorraine et les milliers de fromages tous plus intéressants les uns que les autres...

Je me sens bien plus français  par le fromage que je trouve sur le marché que par la loi adopi !!!

Je me sens bien plus français grâce à la langue française que par la construction politique de la France !

Quand je reviens de l'étranger, qu'est-ce qui m'a le plus manqué ? La famille, les amis, la bouffe, le fait de parler français... etc. Alors de ne pas entendre parler de choses aussi scandaleuses que le traité constitutionnel européen qu'on promulgua de force ou toutes ces biiiiippppppp, ça me repose.

Voilà pourquoi je suis fier de notre drapeau et que je peu l'arborer partout dans le monde avec fierté. Et même ici en France, beaucoup de gens sont choqués de voir un drapeau français quand il n'est pas devant une mairie ou un bâtiment officiel. C'est choquant ! Si tu vas en Corse, en Catalogne en Floride, au Bahamas, au Québec ou un peu partout dans le monde, les gens sont fiers d'arborer le drapeau de leur pays ou de leur région. Ici, il ne sort que pour "les jours de foot".

Aucun n'étranger ne me demande ? "What's the fuck ? There is a french flag on you're wall !" Ce n'est jamais arrivé. La plupart du temps, il leur semble naturel que je soit fièr de ma culture et de mon pays. La plupart des français quant à eux son choqué. Je trouve ça choquant.

C'est pour cela que je pense qu'il y a un problème d'identité nationale. Si je devais m'installer durablement dans un pays, je sais par avance que j'aurais envie d'en arborer le drapeau. Et c'est pareil pour le Québec ou les Etats-Unis. Nous ne sommes liés à une terre que par le cœur. Les progrès technologiques nous permettent d'aller n'importe où  dans le monde. Rien ne nous retient ici. Si nous sommes ici, c'est un choix. Et pourquoi habiter sur une terre dont je ne serais pas fier d'arborer le drapeau ? C'est une question de respect par rapport à la culture, à l'histoire et aux gens qui ont fait de ce lieu ce qu'il est, celui que l'on a choisi entre tous pour vivre.

Bien sur, mon sentiment d'appartenance, n'a rien à voir avec celui du croisé qui partit à l'assaut de Jérusalem. Il n'est pas vraiment comparable non plus à celui du grognard de la grande armée parti à l'assaut de l'Europe. Il devrait y avoir dans le cursus universitaire l'obligation de passer 2 ans à l'étranger dans au moins 3 ou 4 pays différents et au moins 2 en dehors de l'Europe. Rien n'est plus instructif et rien ne fait mieux comprendre la valeur de la France que voir se qui se passe ailleurs. De plus nous serions bien plus polyglottes. Ce serait une grande richesse pour notre pays que les gens se rendent comptent de notre richesse et soient plus conscient du monde qui les entoure et qu'ils savent parler plusieurs langues.

Laurent Dilolo

Partager cet article

Repost 0

commentaires