Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Colloque Franco-allemand de Lyon

Le 7 octobre 2011, s'est tenu à l'IEP de Lyon, un colloque franco-allemand sur le thème:

 

Visions comparées de l'euro

 

Les videos de ce colloque sont disponibles sur

 


www.cercledu29mai2005.eu

 

 

Recherche

Eclats Républicains

Si vous le souhaitez, vous pouvez recevoir le livre "Eclats Républicains" de Simon Archipenko, Président de Voltaire République. Le  livre est paru en septembre 2007. La réception est gratuite. Si vous souhaitez contribuer à l'effort envoyez un don au siège de l'Association . Voltaire République - 73, cours Richard Vitton 69003 LYON. Pour recevoir le livre envoyez un courriel à: voltaire.republique@laposte.net

Présentation

Citoyen !

VOLTAIRE REPUBLIQUE  est un mouvement qui veut défendre et promouvoir les idées républicaines issues du siècle des Lumières et dont l’un des principaux penseurs fût Voltaire. En qualité de mouvement laïque et républicain, l’association se fait un devoir de répandre sa pensée dans toutes les sphères de la vie politique, économique et sociale de la France et dans une Europe débarrassée de son idéologie libérale dont les citoyens français ont rejeté les bases lors du scrutin du 29 mai 2005. L’association ne s’interdit aucune action et aucun prosélytisme dans le monde.

VOLTAIRE REPUBLIQUE  est fondée par des républicains engagés dans la vie de la Cité, venus d’horizons divers, patriotes qui veulent pour la France une république digne de son histoire et de celle qu’ils veulent léguer aux générations futures.
Article II des statuts de l’association   
VOLTAIRE REPUBLIQUE  est une association où, seul le nom de Citoyen compte. Elle rejette toute idée de communautarisme, sous quelque forme que ce soit.
Tous les adhérents, sans distinction y sont honorés pour leur travail voué au bien public, et tourné vers la République.
Voltaire république ne se revendique pas en parti politique; elle est politique. A ce titre ses adhérents sont libres d’appartenir ou de ne pas appartenir à un parti . Aussi, elle accueille en son sein les citoyens venus de tous horizons démocratiques et républicains, sans exclusive d’appartenance.
L’association n’importe pas en son sein les clivages et les pratiques qui y sont attachés. Le citoyen qui n’accepte pas ces principes fondateurs de Voltaire République et des Jeunes Voltairiens n’ont pas leur place au sein de l’association.
Voltaire République est engagée dans la vie de la Cité.  Elle invite les citoyens à en être les acteurs dans les associations, les organisations syndicales étudiantes, de salariés, patronales, artisanales et familiales.
Voltaire République et les Jeunes Voltairiens sont organisés dans leur ville, leur département, leur facultés, leurs entreprises et, sur le plan national.

Salut et fraternité

Voltaire République et les Jeunes Voltairiens


Nous contacter :
voltaire.republique@laposte.net

Articles Récents

Du bon usage des commentaires

Nous laissons les commentaires libres sous réserve de minimum de correction. De même, les liens donnés par nos lecteurs, s'ils n'intègrent pas le notre sur leur blog ou site seront détruits.

Enfin, en guise de commentaires, nous ne retenons que les personnels; les copier-coller d'autres appréciations ne nous intéressent pas.

25 octobre 2011 2 25 /10 /octobre /2011 14:37

 

 Chacun se rend compte en ce mois d'octobre 2011 que l'Europe européiste, gravée dans les tables de la loi de Maastricht en 1992 et déjà retoquée lors du referendum portant sur la constitution européenne, appelé Traité de Lisbonne, est moribonde. Elle est actuellement portée par des hommes et des femmes politiques qui font la pluie et le beau temps à la commission européenne, au parlement européen et en France, par la forfaiture des parlementaires(1) du 2 février 2008 dont les noms seront republiés lors des prochaines échéances législatives.

Nos hommes et femmes politiques, qu'ils nous gouvernent ou qu'ils se situent d'eux-mêmes dans une opposition, de l'extrême droite (même madame Le Pen est pour une sortie prudente et concertée de l'Euro et son plan aboutit à ce qu'aucun pays ne pourra s'en dégager) à l'extrême gauche (elle a depuis longtemps troqué l'internationalisme prolétarien pour les horizons mondialistes des Zopprimés, indignés et autres...) n'ont qu'un moule, qu'un avenir (désespérant), qu'un seul horizon: l'européisme, qu'un seul veau d'or; l'euro symbolisé par un sigle devenu honteux comme une marque d'infamie: €. Ces hommes et femmes ont tous été formés dans le même moule et ne savent pas (plus?) penser autrement. Les profils de campagne à l'élection primaire des partis socialiste et radicaux de gauche, de Manuel Valls et Jean-Michel Baylet en sont les exemples les plus aboutis.

Je rends cependant justice à quelques uns qui ont encore la lucidité de vouloir repousser les murs européistes où TOUS les autres enferment les peuples, de Paris à Varsovie, de La Haye à Athènes. Et encore ces quelques uns, j'évoque les "papabiles" mais n'oublie pas les autres, patriotes militants, se comptent sur les doigts d'une main dont Nicolas Dupont-Aignan, Jean-Pierre Chevènement et Arnaud Montebourg même si ce dernier est en posture de rentrer très vite dans le rang hollandais afin de pouvoir survivre dans les mois à venir. Les moins visibles, dont plus personne n'entend la parole chez les élites, constituent l'armée des ombres qui tôt ou tard se lèvera. Et tôt serait la prémisse!

Le couple infernal UMPS, et leurs commensaux du modem et des verts, représenté dans l'immédiat par l'actuel président de l'arépubliqueet François Hollande, propose un schéma grec de la guerre des Atrides à la sauce française. L'un acceptant le OUI lisboète de l'autre, le 2 février 2008, l'autre, à l'instar de la droite grecque, laissant des finances publiques exsangues pour complaire aux invités du Fouquet's et quelques financeurs de campagnes qui le valaient bien!

Ce couple infernal est à analyser sous les auspices de la situation actuelle quand bien même je ne suis pas lecteur d'entrailles et quand bien même l'un veut assassiner l'autre pour... oui pour quoi au fait?


Le président français nous tient ce discours:


"Il faut raviver le couple franco-allemand afin de faire vivre l'Europe, encore plus d'Europe". François Mitterrand tenait aussi ce language: "ça ira mieux demain".(2)


En jouant les Matamore à Bruxelles, à Berlin, à Paris, le président n'a réussi qu'à capituler en rase campagne et nous ne tarderons pas d'avoir notre entrevue de Montoire dans les jours à venir, laquelle se traduira par des mesures d'austérité renforcées à destination des classes populaires et moyennes, tant dans le secteur privé que dans le public et à la clef une diminution conséquente des salaires et de la protection sociale. Nul besoin d'être un devin pour imaginer ce scenario lorsque je regarde du coté de l'Acropole ou de l'Aventin. L'Italie, qui est aussi dans l'oeil du cyclone, voit aussi ses jours s'assombrir. Le fait de contempler Silvio Berlusconi fanfaronner comme son collègue et grand ami français ne présage rien de bon pour les peuples.

Peut-on reprocher à Angela Merkel de défendre les intérêts de l'Allemagne et des Allemands? La réponse est dans la question. J'ajoute également que la chancelière s'appuie, elle, sur la légitimité de ses parlements, Bundestag et Bundesrat (les 16 landers).

En France, seul aux manettes, s'appuyant sur un traité dont furent violées les consciences du Peuple souverain de France, le président donc illégitime, continue à foncer dans le mur, entrainant avec lui les Français.


Je note au passage que ce qui se passe outre Rhin est merveilleusement "tendance" pour nos élites bouffies de France, lesquelles s'empressent de fustiger le souverainisme, le nationalisme, le patriotisme franchouillard des "non modernistes".


Quelles seront les marges de manoeuvre du candidat Hollande s'il était élu le 6 mai 2012?


Si je m'en réfère encore à la Grèce où la gauche a succédé à la droite, en héritant de finances publiques catastrophiques et avec aucune marge de manoeuvre que celle de se faire sermonner par les autres pays européens, le pari pascalien du candidat du parti socialiste français équivaut à échanger un cheval borgne contre un cheval aveugle.

Nous en sommes en ce mois d'octobre 2011 à l'air des lampions à l'instar des six mois qui ont précédé le 10 mai 1981. Je me souviens des enthousiasmes militants et programmatiques, François Mitterand s'appuyant sur des propositions dont le projet socialiste avait servi de base.

On sait ce qu'il advint dès le 11mai. Le président élu et son premier ministre Pierre Mauroy, mirent en place une commission du bilan chargée de rendre un rapport quant aux conséquences du mandat de Giscard d'Estaing et de Raymond Barre. Cette commission rendit un grand satisfecit au prédécesseur de François Mitterrand. Puis on oublia.

 

Puis on ouvrit "une parenthèse" en 1983, à ce jour jamais refermée.


Trente ans après, François Hollande n'est pas François Mitterrand. Son choix, s'il était élu et ce n'est pas encore fait (cf. notre précédent article)  sera sortir de l'Europe fédérale ou d'être Hollandréou.

Timeo hollandreou et donna firentes!

Voici ce que je disais le 18 juin 2010 à la tribune du grand colloque de la Sorbonne consacré à "L'après Europe de Bruxelles(3)":

- ... Les européistes mondialisés attendent-ils la réitération du printemps des peuples(4)référence aux révolutions en Europe de 1848 . Ailleurs, il faut forcer la décision, comme en Bavière , Hongrie, Pologne? Où nous retournerons-nous résolument vers un Conseil National de la Résistance et l'esprit de Philadelphie rénovés?"



A suivre...


Avertissement: le nom "Hollandreou" étant déposé auprès de l'INPI, son utilisation est libre de droit sous réserve de citation systématique du sigle ©.


1 - Il s'agit du vote du Parlement entérinant, malgré la volonté du peuple, le traité de Lisbonne.

2 - Débat avec Philippe Seguin lors de la campagne référendaire du traité de Maastricht.

3 - Après l'Europe de bruxelles. Editions François-Xavier de Guibert. Mars 2011. Ouvrage collectif sous la direction  de Roland HUREAUX et la signature de Simon ARCHIPENKO.

4 - France, Belgique, Italie, Prusse et Etats allemands (Saxe, Hesse, Wurtemberg, Bavière).

Partager cet article

Repost 0
Published by Voltaire République - dans Voltaire.republique
commenter cet article

commentaires