Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Colloque Franco-allemand de Lyon

Le 7 octobre 2011, s'est tenu à l'IEP de Lyon, un colloque franco-allemand sur le thème:

 

Visions comparées de l'euro

 

Les videos de ce colloque sont disponibles sur

 


www.cercledu29mai2005.eu

 

 

Recherche

Eclats Républicains

Si vous le souhaitez, vous pouvez recevoir le livre "Eclats Républicains" de Simon Archipenko, Président de Voltaire République. Le  livre est paru en septembre 2007. La réception est gratuite. Si vous souhaitez contribuer à l'effort envoyez un don au siège de l'Association . Voltaire République - 73, cours Richard Vitton 69003 LYON. Pour recevoir le livre envoyez un courriel à: voltaire.republique@laposte.net

Présentation

Citoyen !

VOLTAIRE REPUBLIQUE  est un mouvement qui veut défendre et promouvoir les idées républicaines issues du siècle des Lumières et dont l’un des principaux penseurs fût Voltaire. En qualité de mouvement laïque et républicain, l’association se fait un devoir de répandre sa pensée dans toutes les sphères de la vie politique, économique et sociale de la France et dans une Europe débarrassée de son idéologie libérale dont les citoyens français ont rejeté les bases lors du scrutin du 29 mai 2005. L’association ne s’interdit aucune action et aucun prosélytisme dans le monde.

VOLTAIRE REPUBLIQUE  est fondée par des républicains engagés dans la vie de la Cité, venus d’horizons divers, patriotes qui veulent pour la France une république digne de son histoire et de celle qu’ils veulent léguer aux générations futures.
Article II des statuts de l’association   
VOLTAIRE REPUBLIQUE  est une association où, seul le nom de Citoyen compte. Elle rejette toute idée de communautarisme, sous quelque forme que ce soit.
Tous les adhérents, sans distinction y sont honorés pour leur travail voué au bien public, et tourné vers la République.
Voltaire république ne se revendique pas en parti politique; elle est politique. A ce titre ses adhérents sont libres d’appartenir ou de ne pas appartenir à un parti . Aussi, elle accueille en son sein les citoyens venus de tous horizons démocratiques et républicains, sans exclusive d’appartenance.
L’association n’importe pas en son sein les clivages et les pratiques qui y sont attachés. Le citoyen qui n’accepte pas ces principes fondateurs de Voltaire République et des Jeunes Voltairiens n’ont pas leur place au sein de l’association.
Voltaire République est engagée dans la vie de la Cité.  Elle invite les citoyens à en être les acteurs dans les associations, les organisations syndicales étudiantes, de salariés, patronales, artisanales et familiales.
Voltaire République et les Jeunes Voltairiens sont organisés dans leur ville, leur département, leur facultés, leurs entreprises et, sur le plan national.

Salut et fraternité

Voltaire République et les Jeunes Voltairiens


Nous contacter :
voltaire.republique@laposte.net

Articles Récents

Du bon usage des commentaires

Nous laissons les commentaires libres sous réserve de minimum de correction. De même, les liens donnés par nos lecteurs, s'ils n'intègrent pas le notre sur leur blog ou site seront détruits.

Enfin, en guise de commentaires, nous ne retenons que les personnels; les copier-coller d'autres appréciations ne nous intéressent pas.

26 octobre 2011 3 26 /10 /octobre /2011 17:55

 

En abordant l'une des propositions de François Hollande de créer 60 000 emplois dans la fonction publique, Michel Sapin, compagnon de chambrée du candidat, ex ministre des Finances de Pierre Beregovoy et de la Fonction publique de Lionel Jospin, parle non pas de création mais de redéploiement. C'était un entretien accordé à la chaîne de télévision I-télé, le 25 octobre 2011.

Depuis 1981, le discours est de tenir une ligne de suppression d'emplois de fonctionnaires d'Etat. Il existe une idéologie sous tendue par les actions menées alternativement par l'UMPS.


Au nom de l'idéologie reaganienne adoptée par nos politiques français, du front national au libertariens avec un dogme, "l'Etat n'est pas la solution, il est le problème".


Au nom de l'Europe, à l'exception provisoire du droit régalien de recouvrir l'impôt, les postes ont été supprimés dans toutes les administrations. Les politiques UMPS ont même privatisé des secteurs entiers comme la Poste, France Telecom, et EDF-GDF. La SNCF, au nom de la concurrence libre et non faussée, doit céder ses voies à des entreprises étrangères (c'est la raison du bouleversement des horaires actuelllement en refonte). Si ces dernières n'ont jamais été des administrations mais des établissements publics, le statut de leurs agents les rapprochait des autres fonctionnaires dans les missions de services publics ou/et aux usagers. Il est peut être utile de rappeler la mise provisoire sous le boisseau de la directive Bolkestein qui ressortira après le 6 mai 2012, quel que soit le président élu.


Au nom du cache sexe du "mieux d'Etat". Cette coquecigrue avalée par tous y compris les gens de gauche (!) et encore aujourd'hui; a amené la France à ... plus d'Etat du tout et au retour des baronnies régionales et à celles des collectivités locales qui paient aujourd'hui les carences objectives de l'Etat désengagé.


Qui pâtit aujourd'hui de l'absence d'une superstructure? Les couches populaires, les petites et moyennes entreprises et... les agents de la fonction publique et ceux des ex administrations devenues privées. Je n'oublie pas non plus le non remplacement d'un fonctionnaire sur deux, fond de commerce de l'occupant de l'Elysée, ni les agents contractuels que toutes les administrations sont obligées d'embaucher pour palier les carences des départs cités au début de phrase et qui sont tout aussitôt jetés comme des mouchoirs de papier usagers une fois qu'ils ont été pressurés et vidés de leur substance pour un salaire bien en deça de leurs espérances lorsqu'ils quittent les études.


Il n'est pas surprenant de constater que les méthodes de management de la mondialisation heureuse,instaurées dans ces structures, provoquent une augmentation exponentielle de la souffrance au travail. Le nombre de suicides à Fance Télécom, à Pôle emploi, dans la Police nationale, à EDF, à la Poste démontrent l'inanité du "mieux d'Etat" ahané par les cerveaux (?) du social libéralisme ou du libéralisme social.

Qui dans la population n'a pas eu à souffrir des interminables files d'attente dans les hôpitaux publics, aux guichets de Pôle emploi, etc? Faut-il être un bobo privilégié avec carte d'accès direct de la nomenklatura aux cliniques privées ou un Michel Sapin pour ne pas fréquenter ces lieux?


Le fond de cet entretien donné par l'ex ministre participe du pare-feu en prévision de l'austérité qui viendra et touchera l'ensemble des populations de l'Europe fédérale.


Six mois avant les élections présidentielles, le réenchantement revient déjà au port qu'il n'a pas encore quitté.



A suivre...

Partager cet article

Repost 0
Published by Voltaire République - dans Voltaire.republique
commenter cet article

commentaires

clemence 13/05/2012 12:11


Hollandreou : Une sorte de droit d'inventaire pour détecter les dérapages budgétaires de 2011 

clemence 23/12/2011 11:42


Michel Sapin conseiller financier de François
Hollande prévient : "la gauche prendra plus pendant 2 ans pour donner plus après" .


Ce qui était effectivement le "programme" de
Papandreou qui avait promis deux ans de rigueur avant le retour à "comme avant".


Plus irresponsable on peut pas !