Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Colloque Franco-allemand de Lyon

Le 7 octobre 2011, s'est tenu à l'IEP de Lyon, un colloque franco-allemand sur le thème:

 

Visions comparées de l'euro

 

Les videos de ce colloque sont disponibles sur

 


www.cercledu29mai2005.eu

 

 

Recherche

Eclats Républicains

Si vous le souhaitez, vous pouvez recevoir le livre "Eclats Républicains" de Simon Archipenko, Président de Voltaire République. Le  livre est paru en septembre 2007. La réception est gratuite. Si vous souhaitez contribuer à l'effort envoyez un don au siège de l'Association . Voltaire République - 73, cours Richard Vitton 69003 LYON. Pour recevoir le livre envoyez un courriel à: voltaire.republique@laposte.net

Présentation

Citoyen !

VOLTAIRE REPUBLIQUE  est un mouvement qui veut défendre et promouvoir les idées républicaines issues du siècle des Lumières et dont l’un des principaux penseurs fût Voltaire. En qualité de mouvement laïque et républicain, l’association se fait un devoir de répandre sa pensée dans toutes les sphères de la vie politique, économique et sociale de la France et dans une Europe débarrassée de son idéologie libérale dont les citoyens français ont rejeté les bases lors du scrutin du 29 mai 2005. L’association ne s’interdit aucune action et aucun prosélytisme dans le monde.

VOLTAIRE REPUBLIQUE  est fondée par des républicains engagés dans la vie de la Cité, venus d’horizons divers, patriotes qui veulent pour la France une république digne de son histoire et de celle qu’ils veulent léguer aux générations futures.
Article II des statuts de l’association   
VOLTAIRE REPUBLIQUE  est une association où, seul le nom de Citoyen compte. Elle rejette toute idée de communautarisme, sous quelque forme que ce soit.
Tous les adhérents, sans distinction y sont honorés pour leur travail voué au bien public, et tourné vers la République.
Voltaire république ne se revendique pas en parti politique; elle est politique. A ce titre ses adhérents sont libres d’appartenir ou de ne pas appartenir à un parti . Aussi, elle accueille en son sein les citoyens venus de tous horizons démocratiques et républicains, sans exclusive d’appartenance.
L’association n’importe pas en son sein les clivages et les pratiques qui y sont attachés. Le citoyen qui n’accepte pas ces principes fondateurs de Voltaire République et des Jeunes Voltairiens n’ont pas leur place au sein de l’association.
Voltaire République est engagée dans la vie de la Cité.  Elle invite les citoyens à en être les acteurs dans les associations, les organisations syndicales étudiantes, de salariés, patronales, artisanales et familiales.
Voltaire République et les Jeunes Voltairiens sont organisés dans leur ville, leur département, leur facultés, leurs entreprises et, sur le plan national.

Salut et fraternité

Voltaire République et les Jeunes Voltairiens


Nous contacter :
voltaire.republique@laposte.net

Articles Récents

Du bon usage des commentaires

Nous laissons les commentaires libres sous réserve de minimum de correction. De même, les liens donnés par nos lecteurs, s'ils n'intègrent pas le notre sur leur blog ou site seront détruits.

Enfin, en guise de commentaires, nous ne retenons que les personnels; les copier-coller d'autres appréciations ne nous intéressent pas.

10 mai 2011 2 10 /05 /mai /2011 08:23

 

Les lecteurs de notre blog savent toutes les critiques que nous portons sur la politique menée par François Mitterrand depuis l'ouverture de la parenthèsede 1983 ; parenthèse qui depuis ne s'est jamais refermée. De la rigueur au ni ni, de Maastricht inaugurée par l'homme à la rose au traité de Lisbonne avalisé par un coup d'état le 4 février 2008, coup d'état auquel ont participé des caciques du parti socialiste, de la politique du franc fort à la casse industrielle, nous n'avons eu de cesse d'en dénoncer les méfaits sur la situation de la France aujourd'hui. En ce qui concerne l'Europe, nous participons à un site dédié : www.cercledu29mai2005.eu.


Mais nous rendons hommage aujourd'hui à l'homme du 10 mai 1981. Oublier cette date, c'est oublier notre propre histoire. C'est faire peu de cas que le 9 mai 1981, la France était considérée comme la propriété privée de la droite et du patronat. Ce dernier, le CNPF, ancêtre du Medef, avait l'année précédente changé ses statuts afin de permettre à François Ceyrac, son président d'alors, de pouvoir prétendre à un autre mandat pour pouvoir mener la campagne électorale en faveur de Valéry Giscard d'Estaing. Qui oublie son histoire est condamné à la revivre(*) !


Si hommage est rendu à François Mitterrand, c'estbien parce qu'il a rendu lui sa dignité à plus de la moitié du peuple de France. Il fallait être dans les rues des villes de France soir du 10 mai pour se rendre compte que les explosions de joie soulignaient ce trait. Les militants que nous étions savaient pertinemment que les lendemains de chanteraient pas ; certains étaient même préparés à d'éventuelles réactions de la réaction. Nous avions tous en mémoire le coup d'état huit ans auparavant au Chili où en 1973, Salvator Allende fut assassiné par les forces de la réaction et la CIA. Mais ce 10 mai 1981, nous n'en étions pas là, nous étions des néphélobates. Si nous devions résumer ce moment-là qui ira jusqu'à la fin de l'été, nous nous vous invitons à écouter la chanson de Barbara,  Regarde.


À partir de 1983, les petits marquis du parti socialiste succédèrent vite à la petite noblesse giscardienne. De nos jours, les petits marquis de la droite, prompts à donner des leçons de morale, sombrent eux aussi dans le ridicule. Ils oublient que, même parfois dissidents du système, ils en sont aussi issus. Si Giscard fut chassé comme un malpropre, aussi nuisible que le surmulot dans un champ de blé, il revint année après année par toutes les fenêtres qui restaient ouvertes. Le traité de Lisbonne est aussi son enfant. Cet enfant que surent rallier Jacques Chirac, Philippe Séguin qui avait si bien su combattre le traité de Maastricht, l'UMP, le PS et le Modem.


Depuis 1981, l'UMP et le PS ont vite su trouver leur intérêt commun, par l'entremise de mariages consanguins, à tel point que le système UMPS, étendu au Modem et aujourd'hui au Front National, n'a de cesse de mener la France à la disparition.


Le 10 mai 1981 fut aussi qu'on le veuille ou non la victoire de la France. Alors ce jour exceptionnel, et seulement ce jour, nous célébrerons le 10 mai.

 

(*) Voir les résultats des élections présidentielles et législatives dans le département de la Corrèze et en particulier dans le canton de Saran.

Partager cet article

Repost 0
Published by Voltaire République - dans Notre Histoire
commenter cet article

commentaires