Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Colloque Franco-allemand de Lyon

Le 7 octobre 2011, s'est tenu à l'IEP de Lyon, un colloque franco-allemand sur le thème:

 

Visions comparées de l'euro

 

Les videos de ce colloque sont disponibles sur

 


www.cercledu29mai2005.eu

 

 

Recherche

Eclats Républicains

Si vous le souhaitez, vous pouvez recevoir le livre "Eclats Républicains" de Simon Archipenko, Président de Voltaire République. Le  livre est paru en septembre 2007. La réception est gratuite. Si vous souhaitez contribuer à l'effort envoyez un don au siège de l'Association . Voltaire République - 73, cours Richard Vitton 69003 LYON. Pour recevoir le livre envoyez un courriel à: voltaire.republique@laposte.net

Présentation

Citoyen !

VOLTAIRE REPUBLIQUE  est un mouvement qui veut défendre et promouvoir les idées républicaines issues du siècle des Lumières et dont l’un des principaux penseurs fût Voltaire. En qualité de mouvement laïque et républicain, l’association se fait un devoir de répandre sa pensée dans toutes les sphères de la vie politique, économique et sociale de la France et dans une Europe débarrassée de son idéologie libérale dont les citoyens français ont rejeté les bases lors du scrutin du 29 mai 2005. L’association ne s’interdit aucune action et aucun prosélytisme dans le monde.

VOLTAIRE REPUBLIQUE  est fondée par des républicains engagés dans la vie de la Cité, venus d’horizons divers, patriotes qui veulent pour la France une république digne de son histoire et de celle qu’ils veulent léguer aux générations futures.
Article II des statuts de l’association   
VOLTAIRE REPUBLIQUE  est une association où, seul le nom de Citoyen compte. Elle rejette toute idée de communautarisme, sous quelque forme que ce soit.
Tous les adhérents, sans distinction y sont honorés pour leur travail voué au bien public, et tourné vers la République.
Voltaire république ne se revendique pas en parti politique; elle est politique. A ce titre ses adhérents sont libres d’appartenir ou de ne pas appartenir à un parti . Aussi, elle accueille en son sein les citoyens venus de tous horizons démocratiques et républicains, sans exclusive d’appartenance.
L’association n’importe pas en son sein les clivages et les pratiques qui y sont attachés. Le citoyen qui n’accepte pas ces principes fondateurs de Voltaire République et des Jeunes Voltairiens n’ont pas leur place au sein de l’association.
Voltaire République est engagée dans la vie de la Cité.  Elle invite les citoyens à en être les acteurs dans les associations, les organisations syndicales étudiantes, de salariés, patronales, artisanales et familiales.
Voltaire République et les Jeunes Voltairiens sont organisés dans leur ville, leur département, leur facultés, leurs entreprises et, sur le plan national.

Salut et fraternité

Voltaire République et les Jeunes Voltairiens


Nous contacter :
voltaire.republique@laposte.net

Articles Récents

Du bon usage des commentaires

Nous laissons les commentaires libres sous réserve de minimum de correction. De même, les liens donnés par nos lecteurs, s'ils n'intègrent pas le notre sur leur blog ou site seront détruits.

Enfin, en guise de commentaires, nous ne retenons que les personnels; les copier-coller d'autres appréciations ne nous intéressent pas.

15 octobre 2011 6 15 /10 /octobre /2011 08:32

 

Finalement, cette primaire aura permis de révéler, notamment au travers du prisme des réseaux sociaux, l'absence abyssale d'analyse politique de la majorité d'entre les contributeurs. Le choix de Martine Aubry classée plus à "gauche" que certains de ses challengers supportent, en est une des illustrations. Je pense aussi bien aux particuliers qu'à ceux qui se parent d'un générique dont le titre, notamment s'il se pare d'un "République", reflète le vide conceptuel dont je fais état. Ceci est aussi le résultat du principe libéral de l'absence de référence à l'Histoire, je m'autorise la majuscule, donc A TOUTES REFERENCES qui si elles existaient, éviterait de lire des tissus de billevesées.

Bref, absence de passé dans les têtes, conséquences: pas de futur. Ils peuvent se fendre d'un grand "merci" à Francis Fukuyama!


Je ne remercie donc pas Fukuyama mais également notre système UMPSECOLO qui non seulement n'a pas pris en compte l'arrivée sur la scène politique de la génération X (celle qui est née après 1984 et n'a donc connu que la société informatique avec beaucoup de noms en "tique" pour une société en toc), mais l'a accompagnée volontairement, idéologiquement. Cette génération a légitimité comme les précédentes depuis que la République est. Mais elle est aussi arrivée avec la "zappette" dans les mains et l'abstraction pédagogiste du système précité la rend plus fragile quant à la dimension historique de ce qu'est notre pays: 

 

UNE NATION POLITIQUE.


Des deux candidats restant, "l'impétrant*" sera fils ou fille de Jacques Delors lequel a conduit à cette acculturation dont je fais état en voulant, à marche forcée, supprimer la nation au bénéfice d'un empire qui est en train de crever sous nos yeux. La seule légitimité que le vainqueur du 16 octobre sera celle de conduire les couleurs du parti socialiste et celles des radicaux de gauche.

C'est bien cette capacité qui rend cohérente la décision d'Arnaud Montebourg. Je précise ici que je ne prends pas parti, étant opposé au principe de ce mode de désignation; je me contente de brosser un paysage dévasté par l'abstraction..

Qui ne comprend pas que le rose est honorable, comme le bleu, toutes choses égales par ailleurs, que s'ils respectent le bleu, le blanc, et le rouge, ne comprend pas le sens du sens, notre filiation moderne qui de Valmy au CNR forge notre socle commun, la République française. Les acculturés de cette abstraction de sens se fourvoient complètement en ce sens et ce n'est pas le ministère de la parole incarné par différents personnages dans le passé, le plus connu étant Georges Marchais, qui portera l'espoir du peuple.


Il est temps de mettre les partis politiques devant leurs vraies responsabilités et de reprendre le sens de l'Histoire et par conséquent, celui de l'Avenir. Il nous appartiendra dans les semaines et mois à venir qui nous séparent de la prochaine échéance, d'intervenir de toutes nos forces dans ce débat essentiel.


Simon ARCHIPENKO

Président de Voltaire République.

 

* Si le rédacteur des slogans d'Arnaud Montebourg doit encore perfectionner ses connaissances syntaxiques, si ce n'est politiques, le comportement des médias mondialisées est indamissible (cf. Europe 1).

Partager cet article

Repost 0
Published by Voltaire République - dans Voltaire.republique
commenter cet article

commentaires