Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Colloque Franco-allemand de Lyon

Le 7 octobre 2011, s'est tenu à l'IEP de Lyon, un colloque franco-allemand sur le thème:

 

Visions comparées de l'euro

 

Les videos de ce colloque sont disponibles sur

 


www.cercledu29mai2005.eu

 

 

Recherche

Eclats Républicains

Si vous le souhaitez, vous pouvez recevoir le livre "Eclats Républicains" de Simon Archipenko, Président de Voltaire République. Le  livre est paru en septembre 2007. La réception est gratuite. Si vous souhaitez contribuer à l'effort envoyez un don au siège de l'Association . Voltaire République - 73, cours Richard Vitton 69003 LYON. Pour recevoir le livre envoyez un courriel à: voltaire.republique@laposte.net

Présentation

Citoyen !

VOLTAIRE REPUBLIQUE  est un mouvement qui veut défendre et promouvoir les idées républicaines issues du siècle des Lumières et dont l’un des principaux penseurs fût Voltaire. En qualité de mouvement laïque et républicain, l’association se fait un devoir de répandre sa pensée dans toutes les sphères de la vie politique, économique et sociale de la France et dans une Europe débarrassée de son idéologie libérale dont les citoyens français ont rejeté les bases lors du scrutin du 29 mai 2005. L’association ne s’interdit aucune action et aucun prosélytisme dans le monde.

VOLTAIRE REPUBLIQUE  est fondée par des républicains engagés dans la vie de la Cité, venus d’horizons divers, patriotes qui veulent pour la France une république digne de son histoire et de celle qu’ils veulent léguer aux générations futures.
Article II des statuts de l’association   
VOLTAIRE REPUBLIQUE  est une association où, seul le nom de Citoyen compte. Elle rejette toute idée de communautarisme, sous quelque forme que ce soit.
Tous les adhérents, sans distinction y sont honorés pour leur travail voué au bien public, et tourné vers la République.
Voltaire république ne se revendique pas en parti politique; elle est politique. A ce titre ses adhérents sont libres d’appartenir ou de ne pas appartenir à un parti . Aussi, elle accueille en son sein les citoyens venus de tous horizons démocratiques et républicains, sans exclusive d’appartenance.
L’association n’importe pas en son sein les clivages et les pratiques qui y sont attachés. Le citoyen qui n’accepte pas ces principes fondateurs de Voltaire République et des Jeunes Voltairiens n’ont pas leur place au sein de l’association.
Voltaire République est engagée dans la vie de la Cité.  Elle invite les citoyens à en être les acteurs dans les associations, les organisations syndicales étudiantes, de salariés, patronales, artisanales et familiales.
Voltaire République et les Jeunes Voltairiens sont organisés dans leur ville, leur département, leur facultés, leurs entreprises et, sur le plan national.

Salut et fraternité

Voltaire République et les Jeunes Voltairiens


Nous contacter :
voltaire.republique@laposte.net

Articles Récents

Du bon usage des commentaires

Nous laissons les commentaires libres sous réserve de minimum de correction. De même, les liens donnés par nos lecteurs, s'ils n'intègrent pas le notre sur leur blog ou site seront détruits.

Enfin, en guise de commentaires, nous ne retenons que les personnels; les copier-coller d'autres appréciations ne nous intéressent pas.

20 juin 2009 6 20 /06 /juin /2009 12:24
 Or donc, alors qu'il fallait un rideau de fumée pour faire oublier son résultat désatreux des élections au parlement européen et le refus de participer à ces élections de ceux qui ont voté NON le 29 mai 2005 et qui rejettent massivement toutes les forfaitures, le Parti socialiste vient de trouver une idée "géniale" à savoir les primaires à gauche en vue des élections de 2012.

La parenthèse, jamais refermée, ouverte par le parti de Jaurès en 1983 est le 9 thermidor des muscadins qui se convertirent vite libéraux et ne cessaient (ne cessent) de vanter les mérites du néo-libéralisme, de la ringarditude de la République, et des bienfaits des sirènes malthusiennes de la période 1997-2002 (réduction du temps de travail, le partage du gâteau pour répondre au chômage, dénationalisation à outrance, le gouvernement Jospin est celui qui a le plus fait dans le domaine de l'allégeance à la théorie des Chicago boys).
Loin de rougir de cette indécence vis à vis de son histoire passée, le Parti socialiste poursuit dans sa dégénérescence en approuvant traités et votes pro-européistes depuis Maastricht tenant le sempiternel discours de: "Ca ira mieux demain" version "On rasera gratis ".
Ce faisant, il a longtemps abandonné le peuple et les forces vives de la Nation qui se sont d'ailleurs massivement abstenus le 7 juin 2009 (75% des 60% de ceux qui se sont abstenus ont voté NON le 29 mai 2009).
Les élections au parlement européen passées, et n'en déplaise au ludion Cohn-Bendit, aux médias et à l'etabishment UMPSMODEMVERTS qui se sont tous empressés d'étouffer ce résultat de mauvaise augure pour eux (60%), le débat central aujourd'hui est enfin posé: celui du rôle central de la Nation, les fondements de la Révolution française et la laïcité.


La Nation parce que les Français comme les autres peuples de l'Europe ne veulent définitivement plus du projet proposé depuis des décennies et qui mène aux abysses.

La Révolution car la parenthèse ouverte en 1983 est en fait une parenthèse qui avait pour but de clore 1789. Fermer cette parenthèse c'est reprendre le sens du sens.

La laïcité, parce qu'aujourd'hui l'exemple ne vient plus de la France mais paradoxalement de l'Iran. Alors que nos muscadins, petits marquis et marquises aidés par les islamo-gauchistes avec à leur tête le président de l'Arépublique se proposent de vite abroger la Loi de 2004 et de couvrir la tête de nos jeunes filles, alors que le candidat parvenu à l'Elysée vient de signer la validation des diplômes des prétendues universités catholiques, c'est dans la rue, à Téhéran que les femmes crient "halte au voile".

Pendant ce temps la seule "pensée" politique du parti socialiste est.......... les primaires à gauche.

Alors que vont entrer en scène, Manuel Valls, Pierre Moscovici, Martine Aubry, François Hollande, Arnaud Montebourg, Dominique Strauss-Kahn, Ségolène Royale, Laurent Fabius, Benoît Hamon etc...etc...il manquera inévitablement la seule personne d'Etat digne de ce nom pour mener la campagne et proposer une voie à la France car écrasée par le bal des egos, Hubert Védrine.
Mais faisons un rêve (un cauchemar?). Et si dans ces primaires surgissait Nicolas Hulot rafflant la mise aux petits marquis?

Pauvre Emmanuel Valls(1) qui n’est pas encore ministre et voué à l’opposition pour des années…sauf si…

Pauvre France.

1 Voir l'interview du patit marquis dans Marianne de cette semaine

Partager cet article

Repost 0

commentaires