Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Colloque Franco-allemand de Lyon

Le 7 octobre 2011, s'est tenu à l'IEP de Lyon, un colloque franco-allemand sur le thème:

 

Visions comparées de l'euro

 

Les videos de ce colloque sont disponibles sur

 


www.cercledu29mai2005.eu

 

 

Recherche

Eclats Républicains

Si vous le souhaitez, vous pouvez recevoir le livre "Eclats Républicains" de Simon Archipenko, Président de Voltaire République. Le  livre est paru en septembre 2007. La réception est gratuite. Si vous souhaitez contribuer à l'effort envoyez un don au siège de l'Association . Voltaire République - 73, cours Richard Vitton 69003 LYON. Pour recevoir le livre envoyez un courriel à: voltaire.republique@laposte.net

Présentation

Citoyen !

VOLTAIRE REPUBLIQUE  est un mouvement qui veut défendre et promouvoir les idées républicaines issues du siècle des Lumières et dont l’un des principaux penseurs fût Voltaire. En qualité de mouvement laïque et républicain, l’association se fait un devoir de répandre sa pensée dans toutes les sphères de la vie politique, économique et sociale de la France et dans une Europe débarrassée de son idéologie libérale dont les citoyens français ont rejeté les bases lors du scrutin du 29 mai 2005. L’association ne s’interdit aucune action et aucun prosélytisme dans le monde.

VOLTAIRE REPUBLIQUE  est fondée par des républicains engagés dans la vie de la Cité, venus d’horizons divers, patriotes qui veulent pour la France une république digne de son histoire et de celle qu’ils veulent léguer aux générations futures.
Article II des statuts de l’association   
VOLTAIRE REPUBLIQUE  est une association où, seul le nom de Citoyen compte. Elle rejette toute idée de communautarisme, sous quelque forme que ce soit.
Tous les adhérents, sans distinction y sont honorés pour leur travail voué au bien public, et tourné vers la République.
Voltaire république ne se revendique pas en parti politique; elle est politique. A ce titre ses adhérents sont libres d’appartenir ou de ne pas appartenir à un parti . Aussi, elle accueille en son sein les citoyens venus de tous horizons démocratiques et républicains, sans exclusive d’appartenance.
L’association n’importe pas en son sein les clivages et les pratiques qui y sont attachés. Le citoyen qui n’accepte pas ces principes fondateurs de Voltaire République et des Jeunes Voltairiens n’ont pas leur place au sein de l’association.
Voltaire République est engagée dans la vie de la Cité.  Elle invite les citoyens à en être les acteurs dans les associations, les organisations syndicales étudiantes, de salariés, patronales, artisanales et familiales.
Voltaire République et les Jeunes Voltairiens sont organisés dans leur ville, leur département, leur facultés, leurs entreprises et, sur le plan national.

Salut et fraternité

Voltaire République et les Jeunes Voltairiens


Nous contacter :
voltaire.republique@laposte.net

Articles Récents

Du bon usage des commentaires

Nous laissons les commentaires libres sous réserve de minimum de correction. De même, les liens donnés par nos lecteurs, s'ils n'intègrent pas le notre sur leur blog ou site seront détruits.

Enfin, en guise de commentaires, nous ne retenons que les personnels; les copier-coller d'autres appréciations ne nous intéressent pas.

21 avril 2009 2 21 /04 /avril /2009 09:43
Soyons clairs !

Depuis Durban 1 nous savions que, d'année en année, de texte de résolution en texte de résolution, le processus engagé en Afrique du Sud était pipé dès le départ. Que Durban 2 soit une mascarade est un truisme. Ce qui est incompréhensible ou plutôt ce qui est un lâche soulagement, pour reprendre l'expression d'Edouard Daladier au lendemain de Munich, est qu'une grande partie de notre intelligentsia française participe à cette pantalonnade.

Oui ! Le discours de Mamoud Ahmadinejad est insupportable. Son antisémitisme dans un discours dont les mots ont été calculés au cordeau n'en est que plus répugnant (comme est répugnant le soutien inconditionnel de nos benêts compassionnels). Ne nous cachons pas aussi que l'Iran est en campagne électorale et que son président actuel redevable de sa faillite à la tête de l'État, en appelle par des ficelles traditionnelles, au petit peuple de la rue. Mais ceci ne justifie pas cela.

L'arbre ne doit pas cacher la forêt.

Ce que peu de personnes ont relevé dans cette journée du 20 avril 2009, et pour cause ! car non relayée de façon intensive par les médias, c'est la déclaration du secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon quant à sa vision de l'islamophobie:

"Le racisme est la négation pure et simple des droits de l'homme. Il peut être institutionnalisé, comme l'Holocauste nous le rappelle constamment. Il peut aussi s'exprimer de manière moins formelle comme la haine contre un peuple ou une catégorie particulière -- comme l'antisémitisme, par exemple, ou plus récemment l'islamophobie", a-t-il déclaré.

Ceci signifie clairement que le monde s'oriente vers le délit de blasphème, que nous hommes et femmes des Lumières ne pouvons tolérer. Et c'est d'autant plus intolérable que la France est concrètement complice de la mascarade de Durban2 ! Pourquoi la France n'a-t-elle pas pris l'initiative d'un réel boycott de ce machin alors que la plupart des pays en ont fait le choix (États-Unis, Allemagne, Canada, Australie)? pourquoi depuis 2007, la France a toujours un train de retard ?

Cette complicité de la France au plus haut niveau de l'État (président de l'arépublique, Yade) est entretenue par la béatitude compassionnelle des organisations droitdelhommistes, les ineffables MRAP, LDH mais aussi les « démocrates islamiques » pour lesquels la seule laïcité à l'ordre du jour et la lutte contre le catholicisme et contre le judaïsme voire de temps à autre, lorsque cela est de circonstance pour des raisons politiciennes, contre le bouddhisme.

Pourtant, depuis Durban1, des organisations courageuses interpellent les pouvoirs publics, organisations laïques, organisations féministes, organisations anticommunautaristes, sur cette pantalonnade. Pour ce faire, on se référera à l'appel à des organisations maçonniques françaises que l'on ne peut soupçonner d'hystérie:

Grand Orient de France
Grande Loge Féminine de France
Fédération Française du Droit Humain

Les Obédiences signataires tiennent à s’associer à toutes les institutions publiques nationales et internationales et à toutes les associations non gouvernementales de défense des droits de l’homme qui dénoncent l’orientation très dangereuse prise par le projet de déclaration finale de la Conférence des Nations Unies sur la lutte contre le racisme, la xénophobie et l’intolérance, dit de «Durban II », et qui sera examiné à Genève en avril prochain.

Présidé par la Lybie et vice-présidé par l’Iran, le Comité Préparatoire institué pour la finalisation du projet de déclaration se livre à un véritable détournement du concept de protection des droits de l’homme pour tenter :

a) d’imposer, au nom de la prétendue liberté religieuse, la supériorité d’une religion - l’Islam – sur toutes les autres religions et sur tous les mouvements d’idées en exigeant notamment l’établissement d’un délit de blasphème en contradiction ouverte avec la liberté absolue de conscience, la liberté d’expression et la laïcité ;

b) d’institutionnaliser l’antisémitisme au sein de la Conférence de l’ONU en mettant ouvertement et systématiquement en accusation l’Etat d’Israël par des thématiques racistes n’ayant aucun rapport avec le libre examen critique de la politique étrangère d’un Etat membre de l’ONU ;

c) de promouvoir des thèses sexistes, hostiles aux droits des femmes et contestant en particulier leur droit à l’émancipation ;

d) de refuser la condamnation des Etats qui pratiquent la discrimination, voire la répression, au sein de leur propre société ;

f) de rejeter l’universalité des droits de l’homme au profit d’un communautarisme exacerbé qui devrait tenir compte des « spécificités culturelles » pour mieux discriminer entre les catégories de citoyens.

Après le retrait du Canada et d’Israël de ce processus, l’Administration OBAMA a annoncé à son tour son retrait et sa participation en tant que simple observateur à la Conférence de l’ONU à Genève.

Devant la gravité de la situation, les Obédiences suscitées appellent Monsieur le Président de la République à agir pour que les pays membres de l’Union européenne refusent également de cautionner cette mascarade et s’abstiennent de participer à la Conférence de Genève autrement qu’en tant qu’observateurs.

En cette période de célébration du 60ème anniversaire de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, la France doit vigoureusement dénoncer l’orientation de la Conférence dite de « Durban II » à Genève et peser de tout son poids pour stopper cette dérive inacceptable au sein des instances de l’ONU.


En ce qui concerne Voltaire République nous n'aurons de cesse de crier :

Ecrasons l'infâme !



Partager cet article

Repost 0

commentaires