Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Colloque Franco-allemand de Lyon

Le 7 octobre 2011, s'est tenu à l'IEP de Lyon, un colloque franco-allemand sur le thème:

 

Visions comparées de l'euro

 

Les videos de ce colloque sont disponibles sur

 


www.cercledu29mai2005.eu

 

 

Recherche

Eclats Républicains

Si vous le souhaitez, vous pouvez recevoir le livre "Eclats Républicains" de Simon Archipenko, Président de Voltaire République. Le  livre est paru en septembre 2007. La réception est gratuite. Si vous souhaitez contribuer à l'effort envoyez un don au siège de l'Association . Voltaire République - 73, cours Richard Vitton 69003 LYON. Pour recevoir le livre envoyez un courriel à: voltaire.republique@laposte.net

Présentation

Citoyen !

VOLTAIRE REPUBLIQUE  est un mouvement qui veut défendre et promouvoir les idées républicaines issues du siècle des Lumières et dont l’un des principaux penseurs fût Voltaire. En qualité de mouvement laïque et républicain, l’association se fait un devoir de répandre sa pensée dans toutes les sphères de la vie politique, économique et sociale de la France et dans une Europe débarrassée de son idéologie libérale dont les citoyens français ont rejeté les bases lors du scrutin du 29 mai 2005. L’association ne s’interdit aucune action et aucun prosélytisme dans le monde.

VOLTAIRE REPUBLIQUE  est fondée par des républicains engagés dans la vie de la Cité, venus d’horizons divers, patriotes qui veulent pour la France une république digne de son histoire et de celle qu’ils veulent léguer aux générations futures.
Article II des statuts de l’association   
VOLTAIRE REPUBLIQUE  est une association où, seul le nom de Citoyen compte. Elle rejette toute idée de communautarisme, sous quelque forme que ce soit.
Tous les adhérents, sans distinction y sont honorés pour leur travail voué au bien public, et tourné vers la République.
Voltaire république ne se revendique pas en parti politique; elle est politique. A ce titre ses adhérents sont libres d’appartenir ou de ne pas appartenir à un parti . Aussi, elle accueille en son sein les citoyens venus de tous horizons démocratiques et républicains, sans exclusive d’appartenance.
L’association n’importe pas en son sein les clivages et les pratiques qui y sont attachés. Le citoyen qui n’accepte pas ces principes fondateurs de Voltaire République et des Jeunes Voltairiens n’ont pas leur place au sein de l’association.
Voltaire République est engagée dans la vie de la Cité.  Elle invite les citoyens à en être les acteurs dans les associations, les organisations syndicales étudiantes, de salariés, patronales, artisanales et familiales.
Voltaire République et les Jeunes Voltairiens sont organisés dans leur ville, leur département, leur facultés, leurs entreprises et, sur le plan national.

Salut et fraternité

Voltaire République et les Jeunes Voltairiens


Nous contacter :
voltaire.republique@laposte.net

Articles Récents

Du bon usage des commentaires

Nous laissons les commentaires libres sous réserve de minimum de correction. De même, les liens donnés par nos lecteurs, s'ils n'intègrent pas le notre sur leur blog ou site seront détruits.

Enfin, en guise de commentaires, nous ne retenons que les personnels; les copier-coller d'autres appréciations ne nous intéressent pas.

24 mars 2009 2 24 /03 /mars /2009 09:45
Si le film de Jean-Paul Lilienfeld, qui est passé sur Arte ce vendredi 20 mars de 2009, est le sujet de quasiment toutes les conversations depuis quelques jours, le talent d'Isabelle Adjani y est pour quelque chose, la qualité de la réalisation également. Il ne nous appartient pas ici de parler de la trame de ce film, de l'intrigue et des scènes qui se suivent les unes après les autres, violentes, cruelles, et néanmoins décrivant une réalité que beaucoup par ailleurs peuvent nous décrire ici et là.
Le germanopratains, des sociologues « attitrés », les bien-pensants, les bobos, les ethnicistes, ne se gêneront pas pour critiquer le film dans son ensemble ou alors sur tel ou tel aspect. Mais la réalité est plus forte que toutes les vaticinations de la bien pensance. Elle nous saisit comme une gifle, qui nous appelle à nous réveiller, si tant est que les combattants de la République et de la laïcité se sont endormis ; ce qui n'est pas le cas de Voltaire République.
Pourquoi ce film nous gifle-t-il?
La réponse nous paraît simple : chaque minute, chaque image, chaque scène, chaque action nous renvoie à un instant précis de notre mémoire, de celle de notre entourage.
N'a-t-on jamais vu nous-mêmes une fille habillée à la "vas que je te pousse", le plus souvent en jogging; un garçon derechef habillé avec une parka à capuche sur la tête?
Ne voit-on pas dans l'actualité dans un collège des arrestations opérées par les forces publiques sur des trafics de drogue?
N'a-t-on jamais entendu parler de tournantes dans les cités sensibles? N'a-t-on jamais entendu parler de fille jeune qui se faisait traiter de putes parce qu'elles étaient correctement vêtues?
Sommes-nous suffisamment aveugles pour ne jamais avoir entendu parler du procès de Boutaïna, cette jeune fille de la banlieue lyonnaise que son père et son frère avait tabassée parce qu'elle sortait avec un garçon qui n'était pas de sa « race »? Ou de cet imam, aujourd'hui heureusement expulsé, qui voyait bien les femmes battues tous les jours, si possible avec un fouet !


Aujourd'hui nous le disons sans ambages : la lâcheté des pouvoirs en place, le pédagogisme érigé en dogme depuis 25 ans, le renoncement au fait républicain et laïque et, malheureusement de quelques enseignants et responsables, comme on peut voir dans le film, mais aussi des parents, reflètent pour l'essentiel le sens du film et le ressenti de chaque image par chacun d'entre nous.

Les Républicains, engagés dans ce combat des Lumières, souvent dans une traversée du désert qui heureusement touche à sa fin, en appelle à la Raison que ce film révèle. Cet appel vaut également pour dénoncer les "kebabs parties" que le parti socialiste met en place (cf. notre article du lundi 23 mars 2009) dans une volonté d'éthnicisation de la société.

http://www.arte.tv/fr/mouvement-de-cinema/La-journee-de-la-jupe/2454604.html

Partager cet article

Repost 0

commentaires