Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Colloque Franco-allemand de Lyon

Le 7 octobre 2011, s'est tenu à l'IEP de Lyon, un colloque franco-allemand sur le thème:

 

Visions comparées de l'euro

 

Les videos de ce colloque sont disponibles sur

 


www.cercledu29mai2005.eu

 

 

Recherche

Eclats Républicains

Si vous le souhaitez, vous pouvez recevoir le livre "Eclats Républicains" de Simon Archipenko, Président de Voltaire République. Le  livre est paru en septembre 2007. La réception est gratuite. Si vous souhaitez contribuer à l'effort envoyez un don au siège de l'Association . Voltaire République - 73, cours Richard Vitton 69003 LYON. Pour recevoir le livre envoyez un courriel à: voltaire.republique@laposte.net

Présentation

Citoyen !

VOLTAIRE REPUBLIQUE  est un mouvement qui veut défendre et promouvoir les idées républicaines issues du siècle des Lumières et dont l’un des principaux penseurs fût Voltaire. En qualité de mouvement laïque et républicain, l’association se fait un devoir de répandre sa pensée dans toutes les sphères de la vie politique, économique et sociale de la France et dans une Europe débarrassée de son idéologie libérale dont les citoyens français ont rejeté les bases lors du scrutin du 29 mai 2005. L’association ne s’interdit aucune action et aucun prosélytisme dans le monde.

VOLTAIRE REPUBLIQUE  est fondée par des républicains engagés dans la vie de la Cité, venus d’horizons divers, patriotes qui veulent pour la France une république digne de son histoire et de celle qu’ils veulent léguer aux générations futures.
Article II des statuts de l’association   
VOLTAIRE REPUBLIQUE  est une association où, seul le nom de Citoyen compte. Elle rejette toute idée de communautarisme, sous quelque forme que ce soit.
Tous les adhérents, sans distinction y sont honorés pour leur travail voué au bien public, et tourné vers la République.
Voltaire république ne se revendique pas en parti politique; elle est politique. A ce titre ses adhérents sont libres d’appartenir ou de ne pas appartenir à un parti . Aussi, elle accueille en son sein les citoyens venus de tous horizons démocratiques et républicains, sans exclusive d’appartenance.
L’association n’importe pas en son sein les clivages et les pratiques qui y sont attachés. Le citoyen qui n’accepte pas ces principes fondateurs de Voltaire République et des Jeunes Voltairiens n’ont pas leur place au sein de l’association.
Voltaire République est engagée dans la vie de la Cité.  Elle invite les citoyens à en être les acteurs dans les associations, les organisations syndicales étudiantes, de salariés, patronales, artisanales et familiales.
Voltaire République et les Jeunes Voltairiens sont organisés dans leur ville, leur département, leur facultés, leurs entreprises et, sur le plan national.

Salut et fraternité

Voltaire République et les Jeunes Voltairiens


Nous contacter :
voltaire.republique@laposte.net

Articles Récents

Du bon usage des commentaires

Nous laissons les commentaires libres sous réserve de minimum de correction. De même, les liens donnés par nos lecteurs, s'ils n'intègrent pas le notre sur leur blog ou site seront détruits.

Enfin, en guise de commentaires, nous ne retenons que les personnels; les copier-coller d'autres appréciations ne nous intéressent pas.

23 mars 2009 1 23 /03 /mars /2009 08:37
 Voici une information parue sur "le Post"
Des "kebab débats"? Il fallait y penser, le PS l'a fait!
 "Dans le cadre de sa politique du logement et de son contre-plan de relance, le PS a annoncé mercredi qu'il allait lancer des "kebab débats" dans les quartiers pour "écouter" et "travailler sur la question des droits de l'Homme dans les cités", relate L'Express.fr. Objectif: "organiser des rencontres de proximité d'abord pour écouter" et "pour travailler sur la question des droits de l'Homme dans les cités", a déclaré Marianne Louis, secrétaire nationale chargée de la politique de la ville, lors d'une conférence de presse. Elle a également assuré que le terme de "kebab débats" ne sera pas le nom définitif. Mais alors pourquoi ce nom? Car dans les quartiers "il n'y a pas beaucoup de cafés mais il y a beaucoup de kebabs au pied des immeubles", explique-t-elle. "

Décidément, Martine Aubry n'a rien compris; en voie de communautarisation, le parti socialiste s'éloigne de plus en plus de sa base sociale qui constituait le socle de la refondation de celui-ci à l'aube des années 70. À cette époque, le républicanisme teinté d'un christianisme social avec que l'apport de militants syndicaux au parti socialiste, mettait en avant la doxa du "changer la vie !" La vie a bien changé le parti socialiste.
Au lendemain du congrès de Reims, un certain nombre d'élus et des militants du parti, "la plupart issus de la diversité," saisirent Martine Aubry pour n'avoir pas créé dans son équipe de direction un secrétariat chargé de la diversité, et lui ont fait part de leurs "inquiétudes". Ces signataires sont sûrement exaucés au-delà de leur expérance. Si une information parue dans « le Post » s'avère dans la réalité, le parti socialiste prend la responsabilité d'ouvrir un boulevard à la réélection de Nicolas Sarkozy en 2012. Comme si les problèmes des « quartiers », appellation détestable en soi, n'étaient liés qu'à une catégorie de population, identifiable par sa propension à ne manger que des kebabs! Il se trouve que dans la réalité, la mixité repose sur des critères de pauvreté, de paupérisation, de mise au ban de la société d'une catégorie de la population qui n'est autre que les classes moyennes et pauvres et non pas une quelconque ethnicité. À force de s'éloigner des classes moyennes, le parti socialiste pousse celles-ci au désespoir dans la même logique que le fait le gouvernement actuel et le grand patronat. Cela entérine pour une longue durée un système de classe UMPS et, qu'on le veuille ou non un partage des rôles entre le gouvernement à l'opposition. Des banquets républicains et laïques de Jaurès à l'éthnicisation des quartiers du parti de Martine Aubry, le peuple de France aura tout vu !

 Mais, ce qui distinguait Jean-Jaurès à de l'actuelle direction du parti socialiste c'est la République !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

back2basics 23/03/2009 13:08

PLutôt de créer des secretariats à la diversité Martine Aubry à préferer ne pas faire de différence entre la "diversité" et les autres. Il n'y a que des militants socialistes autour d'elle ...Si vous voulez absolument de la diversité, regarder les listes pour les europpéenes et vous verrez qu'elle représente environ 20% de la totalité des listes à des places respectables comme celle de Harlem Désir tête de liste en île de France qui fait déjà un super boulot à la direction du PS...ou encore Kader Arif tête de liste dans le Sud Ouest...C'est avant tout une question de recherche de proximité avec la population jeune que de faire abslument une rencontre dans un Kebab ! Les réunions du PS ont déjà souvent lieu dans les quartiers les plus défavoriser mais les jeunes ont encore du mal à s'y rendre, cen 'est pas forcément eutre comme lieu un salle avec pleins de militants alors qu'un café, un kebab, c'est déjà plus simple...

Voltaire République 24/03/2009 09:01


Oh que non back2basics, nous ne voulons ni ne revendiquons la diversité. Seule la République est vecteur d'intégration. Nous pourrions utiliser des milliers de mots pour ce faire mais l'actualité
par moment nous fournit des éléments éclairants. Prenons ce film "La journée des jupes" avec une époustouflante Isabelle Adjani. En 1h30, ce film a pulvérisé toutes les revendications
"diversifiantes", communautaristes, ethnicistes et renvoie les organisations indigénistes et craniques dnas les poubelles d'où elles n'auraient jamais dû émerger.
Ensuite, le fait de cibler avec des "kebabs" est révélateur de la volonté du PS de communautariser à outrance la vie des quartiers populaires où, et c'est l'objet de notre article, la population
est avant tout une population issue des classes moyennes ou pauvres et qui souffrent la crise quelle que soit ses origines.


walkmindz 23/03/2009 09:29


En cette veille d’élection démocratique, peu populaire et accessoirement européenne, faisons un point sur la véracité de la bipolarité politique et de ces chirurgies idéologiques qui décrédibilisent.
Pour notre étude cas, prenons par un exemple une entité de management de troupeau dépolitisé et de promotion sociale par trahison familiale. Cette entreprise philanthrope est prisonnière de racines humanistes surfaites comme Mendès France et n’assumant pas ses penchants consuméristes pour l’économie de marché comme Mitterrand.
La suite ici :
http://souklaye.wordpress.com/2009/03/21/best-of-anticipation-le-parti-socialiste-sera-droite-ou-ne-sera-pas/