Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Colloque Franco-allemand de Lyon

Le 7 octobre 2011, s'est tenu à l'IEP de Lyon, un colloque franco-allemand sur le thème:

 

Visions comparées de l'euro

 

Les videos de ce colloque sont disponibles sur

 


www.cercledu29mai2005.eu

 

 

Recherche

Eclats Républicains

Si vous le souhaitez, vous pouvez recevoir le livre "Eclats Républicains" de Simon Archipenko, Président de Voltaire République. Le  livre est paru en septembre 2007. La réception est gratuite. Si vous souhaitez contribuer à l'effort envoyez un don au siège de l'Association . Voltaire République - 73, cours Richard Vitton 69003 LYON. Pour recevoir le livre envoyez un courriel à: voltaire.republique@laposte.net

Présentation

Citoyen !

VOLTAIRE REPUBLIQUE  est un mouvement qui veut défendre et promouvoir les idées républicaines issues du siècle des Lumières et dont l’un des principaux penseurs fût Voltaire. En qualité de mouvement laïque et républicain, l’association se fait un devoir de répandre sa pensée dans toutes les sphères de la vie politique, économique et sociale de la France et dans une Europe débarrassée de son idéologie libérale dont les citoyens français ont rejeté les bases lors du scrutin du 29 mai 2005. L’association ne s’interdit aucune action et aucun prosélytisme dans le monde.

VOLTAIRE REPUBLIQUE  est fondée par des républicains engagés dans la vie de la Cité, venus d’horizons divers, patriotes qui veulent pour la France une république digne de son histoire et de celle qu’ils veulent léguer aux générations futures.
Article II des statuts de l’association   
VOLTAIRE REPUBLIQUE  est une association où, seul le nom de Citoyen compte. Elle rejette toute idée de communautarisme, sous quelque forme que ce soit.
Tous les adhérents, sans distinction y sont honorés pour leur travail voué au bien public, et tourné vers la République.
Voltaire république ne se revendique pas en parti politique; elle est politique. A ce titre ses adhérents sont libres d’appartenir ou de ne pas appartenir à un parti . Aussi, elle accueille en son sein les citoyens venus de tous horizons démocratiques et républicains, sans exclusive d’appartenance.
L’association n’importe pas en son sein les clivages et les pratiques qui y sont attachés. Le citoyen qui n’accepte pas ces principes fondateurs de Voltaire République et des Jeunes Voltairiens n’ont pas leur place au sein de l’association.
Voltaire République est engagée dans la vie de la Cité.  Elle invite les citoyens à en être les acteurs dans les associations, les organisations syndicales étudiantes, de salariés, patronales, artisanales et familiales.
Voltaire République et les Jeunes Voltairiens sont organisés dans leur ville, leur département, leur facultés, leurs entreprises et, sur le plan national.

Salut et fraternité

Voltaire République et les Jeunes Voltairiens


Nous contacter :
voltaire.republique@laposte.net

Articles Récents

Du bon usage des commentaires

Nous laissons les commentaires libres sous réserve de minimum de correction. De même, les liens donnés par nos lecteurs, s'ils n'intègrent pas le notre sur leur blog ou site seront détruits.

Enfin, en guise de commentaires, nous ne retenons que les personnels; les copier-coller d'autres appréciations ne nous intéressent pas.

1 décembre 2008 1 01 /12 /décembre /2008 08:51
Ce dimanche, autour d'une potée auvergnate de circonstance en cet avant hiver précoce y compris dans nos régions, la conversation roulait quand nous abordâmes la vie de Voltaire République. Il est vrai que depuis sa création en 2007, l'eau a coulé sous les ponts et Voltaire République a su trouver sa place dans le combat pour les Lumières et la République laïque et sociale. Le pari au départ n'était pas évident, un peu comme l'aurait écrit Boris Vian dans les « Cantilènes en gelée » sur les paris stupides: "Un certain Blaise Pascal etc...etc..."
Nous nous devions d'éviter un double écueil: 1 on prend les mêmes et on recommence, 2 axer notre prosélytisme sur une seule rive de la République.

S'il est vrai dans les prémices de l'association, quelques amis républicains, dont certains de longue date, ont accepté la gageure, très rapidement de nouveaux arrivants de tous nos départements de France sont venus apporter leur propre expérience quand bien même elle serait récente; il est vrai que la moyenne d'âge des adhérents de Voltaire République est de 30 ans (60 ans dans la plupart des associations). Le réel mélange des générations n'est-il pas source des Lumières? Exit le premier écueil.

Les élections présidentielles et législatives ont rebattu les cartes. Dès le départ Voltaire République n'a eu de cesse de dire et d'écrire que le candidat parvenu à l'Elysée ne serait qu'un président de l'Arépublique, titre dont nous l'affublons depuis et à juste titre, quand bien même nous savons que cet occupant de l'Elysée a une susceptibilité de porc-épic.
D'entrée de jeu, les familles UMPSMODEM ont occupé l'espace politique et médiatique, geste naturel confirmé par des mariages co-sanguins aux élections municipales cette coterie refusant de partager l'espace public (cf les élections municipales de 2008 et le mariage PSMODEM - UMPMODEM).
Voltaire République a une autre idée de la chose publique. Nous avons pu l'illustrer lors de l'élection législative partielle dans le Rhône en mai 2008 par le rassemblement des Républicains autour d'un Arc du même nom.

Les adhérents de Voltaire République sont engagés dans tous les partis et formations républicains des deux rives. Il ne serait en être autrement. La transformation de la formation Debout la République de Nicolas Dupont-Aignan en parti républicain, le précédent week-end, la création ce samedi, du Parti de Gauche de Jean Luc Mélenchon, sont un réel progrès si l'un et l'autre savent éviter les écueils de la droite classique voire extrême (récupération d’un FN en déserrance) pour l'un et, de l'extrême gauche plus propice à se trouver des peuples de substitution (type LCR), pour l'autre. Voltaire République saura faire entendre sa partition dans les développements à venir et encouragera toute action qui contribuera à la restauration des Lumières et des valeurs républicaines, laïques et sociales. Exit le second écueil.

L'action de casse du contrat social du pouvoir en place relevant d'un véritable darwinisme social (nous allons y revenri bientôt), l'indécence du congrès du Parti socialiste à Reims, l'européisme des candidats à la direction de ce parti, le communautarisme à outrance de la maire de Lille devenue 1er secrétaire de ce parti, l'oxymoron centriste révolutionnaire d'un MODEM dont les publications de Jean Peyrelevade démontre la vacuité de cette formation (le silence assourdissant de son président en cette période de crise - sa seule intervention publique ayant été de vouloir récupérer les conséquences de la zizanie au PS – en font un pleutre politique), nous amènent  à développer notre volonté de poursuivre le débat républicain, de renforcer notre action de terrain et, de développer également notre association. Nous avons reçu durant ces deux ans encouragement squant à nos analyses sur ce blog et aux actions que nous avons menées. Nous en sommes fiers car, à chaque fois nous avons considéré que c'était des témoignages à poursuivre encore mieux notre action.

Nous appelons aujourd'hui les uns et les autres à s'engager dans  le combat de Voltaire République en nous rejoignant.

Simon ARCHIPENKO
Président de Voltaire République



Partager cet article

Repost 0

commentaires

BA 03/12/2008 22:13

L’Elysée voit tout en noir.« Plus ça va, plus ça va mal ! », s’est lamenté Nicolas Sarkozy, la semaine dernière, au cours d’une réunion consacrée à la conjoncture économique. Avant d’ajouter :« Nous allons vers une série d’affrontements sociaux, voire vers un affrontement social. Alors là, il faudra trancher : on fera du Chirac (capitulation à la première grande manif), ou du Thatcher (la Dame de fer) ? »La réponse est restée en suspens, mais l’Elysée, outre le plan de relance, a annoncé le 2 décembre toute une série de mesures pour lutter contre la pauvreté.Raymond Soubie, conseiller social de l’Elysée, a fini de casser le moral des participants à la réunion, en s’écriant :« En quarante ans de carrière, j’ai toujours refusé d’annoncer que le printemps ou l’automne sera chaud. Mais aujourd’hui, je pense que tout peut être chaud. »(Le Canard Enchaîné, 3 décembre 2008, page 2)Je trouve la phrase de Sarkozy très importante : « Nous allons vers une série d’affrontements sociaux, voire vers un affrontement social. »

BA 03/12/2008 11:51

L’Elysée voit tout en noir.
 
« Plus ça va, plus ça va mal ! », s’est lamenté Nicolas Sarkozy, la semaine dernière, au cours d’une réunion consacrée à la conjoncture économique. Avant d’ajouter :
 
« Nous allons vers une série d’affrontements sociaux, voire vers un affrontement social. Alors là, il faudra trancher : on fera du Chirac (capitulation à la première grande manif), ou du Thatcher (la Dame de fer) ? »
 
La réponse est restée en suspens, mais l’Elysée, outre le plan de relance, a annoncé le 2 décembre toute une série de mesures pour lutter contre la pauvreté.
 
Raymond Soubie, conseiller social de l’Elysée, a fini de casser le moral des participants à la réunion, en s’écriant :
 
« En quarante ans de carrière, j’ai toujours refusé d’annoncer que le printemps ou l’automne sera chaud. Mais aujourd’hui, je pense que tout peut être chaud. »
 
(Le Canard Enchaîné, 3 décembre 2008, page 2)
 
Je trouve la phrase de Sarkozy très importante : « Nous allons vers une série d’affrontements sociaux, voire vers un affrontement social. »

BA 02/12/2008 17:48

Malheureusement, les dirigeants des partis Républicains NONistes ne veulent pas présenter une seule liste aux élections européennes de juin 2009. Malheureusement, il y aura plusieurs listes de Républicains NONistes. C'est désespérant de voir que nos dirigeants Républicains NONistes ne sont pas foutus de s'unir alors que la situation de la France se détériore de plus en plus vite. Conclusion : en juin 2009, nous allons partir au combat chacun de notre côté. Comme d'habitude, les OUIstes vont profiter de nos divisions et les OUIstes vont nous battre aux élections européennes. Lisez cet article :Le Point.fr : Vous avez transformé votre club Debout la République en un parti politique. Quelle sera sa vocation ? Nicolas Dupont-Aignan : Nous voulons insuffler un peu d'oxygène face au PS et à l'UMP, l'un qui se déchire, l'autre qui ne dit rien. Défendre des valeurs gaullistes qui sont d'actualité et modernes, plus encore aujourd'hui, en pleine crise financière. Enfin, nous souhaitons apporter des réponses de fond dans un monde politique qui s'apparente de plus en plus à un immense show. Le Point.fr : Qui sont vos militants ? Nicolas Dupont-Aignan : Le parti en compte près de 10 000. Ils viennent principalement de l'UMP, du MPF de Philippe de Villiers et du MRC de Jean-Pierre Chevènement. Des villepinistes nous ont également rejoints. Par ailleurs, Facebook nous apporte une forte visibilité auprès des jeunes. Le Point.fr : Quelle sera votre stratégie lors des européennes ? Nicolas Dupont-Aignan : Nous présenterons des listes dans toutes les circonscriptions, sauf dans les DOM-TOM. Trois sont déjà bouclées. Nous ne ferons pas d'alliances, car l'idée est de faire du neuf. Nous y allons avec la volonté de présenter une alternative, un plan B. Nous ne serons ni euro-ronchons, ni béni-oui-ouis. http://www.lepoint.fr/actualites-politique/ni-euro-ronchons-ni-beni-oui-oui/917/0/295161

Voltaire République 03/12/2008 08:24


Certes, nous risquons à l'arrivée d'avoir plusieurs listes NONistes (tenir compte des capacités financières il faut 1 millions d'Euros minimum pour ce faire). Quelles listes? PC, oui avec le Parti
de gauche nouveau de Monsieur Mélanchon. Le Nouveau parti anticapitaliste? peut être avec LO, mais est-il vraiment NONiste? Les discours du parti du peuple de substitution laisse perplexe. Le MRC?
il sera vraisemblablement dilué dans le PS en caution noniste avec les radicaux de gauche. Debout la République? Sûrement. Le MPF marié au RIF a ses chances. Le FN? Peut être quoique les listes
dissdentes risquent d’éclorent comme les éructions du chef du FN.

Mais chez les OUIOUIstes: le PS et ses candidats au poste de 1er secrétaire (Delanoë, Aubry, Royal) affidés à l'ultra européisme. L'UMP derrière son chef au garde à vous. Le MODEM sans aucun
problème. Le Nouveau centre, ce machin créé par le candidat parvenu à l'Elysée.

Voyez, les OUIOUI seront aussi nombreux.

En revanche, le but de cet article n'est pas de faire la promotion de tel ou tel. Il est d'appeler des citoyens engagés librement dans la chose publique, en accord avec nos idées et notre démarche
originale alliant réflexion et pratique de terrain, loin des salons dorés et des coteries du Marais germanopratain, à nous rejoindre dans ce combat.
Chez nous pas de poste électoraux ni de fromage à donner ou à partager; nos bancs républicains convoquent au banquet des Egaux.


mc bob 01/12/2008 14:42

Bravo pour ce travail dont celui tres important du rappochement des republicains des deux rives.
Pourrait on en savoir plus sur les actions menees par VR?

Voltaire République 02/12/2008 08:46


Pour la plupart des actions cf nos différents articles avec appels publics à pétitions, soutien à des actions phares: contre l'implantation de la madrassa des Ramadan brothers à Lyon. a Fanny
Truchelut etc.. Autrement en qualité d'association d eterrain nous agissons aussi. Pour le reste merci de nous communiquer votre courriel à voltaire.republique@laposte.net nous vous adresserons nos
documents.