Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Colloque Franco-allemand de Lyon

Le 7 octobre 2011, s'est tenu à l'IEP de Lyon, un colloque franco-allemand sur le thème:

 

Visions comparées de l'euro

 

Les videos de ce colloque sont disponibles sur

 


www.cercledu29mai2005.eu

 

 

Recherche

Eclats Républicains

Si vous le souhaitez, vous pouvez recevoir le livre "Eclats Républicains" de Simon Archipenko, Président de Voltaire République. Le  livre est paru en septembre 2007. La réception est gratuite. Si vous souhaitez contribuer à l'effort envoyez un don au siège de l'Association . Voltaire République - 73, cours Richard Vitton 69003 LYON. Pour recevoir le livre envoyez un courriel à: voltaire.republique@laposte.net

Présentation

Citoyen !

VOLTAIRE REPUBLIQUE  est un mouvement qui veut défendre et promouvoir les idées républicaines issues du siècle des Lumières et dont l’un des principaux penseurs fût Voltaire. En qualité de mouvement laïque et républicain, l’association se fait un devoir de répandre sa pensée dans toutes les sphères de la vie politique, économique et sociale de la France et dans une Europe débarrassée de son idéologie libérale dont les citoyens français ont rejeté les bases lors du scrutin du 29 mai 2005. L’association ne s’interdit aucune action et aucun prosélytisme dans le monde.

VOLTAIRE REPUBLIQUE  est fondée par des républicains engagés dans la vie de la Cité, venus d’horizons divers, patriotes qui veulent pour la France une république digne de son histoire et de celle qu’ils veulent léguer aux générations futures.
Article II des statuts de l’association   
VOLTAIRE REPUBLIQUE  est une association où, seul le nom de Citoyen compte. Elle rejette toute idée de communautarisme, sous quelque forme que ce soit.
Tous les adhérents, sans distinction y sont honorés pour leur travail voué au bien public, et tourné vers la République.
Voltaire république ne se revendique pas en parti politique; elle est politique. A ce titre ses adhérents sont libres d’appartenir ou de ne pas appartenir à un parti . Aussi, elle accueille en son sein les citoyens venus de tous horizons démocratiques et républicains, sans exclusive d’appartenance.
L’association n’importe pas en son sein les clivages et les pratiques qui y sont attachés. Le citoyen qui n’accepte pas ces principes fondateurs de Voltaire République et des Jeunes Voltairiens n’ont pas leur place au sein de l’association.
Voltaire République est engagée dans la vie de la Cité.  Elle invite les citoyens à en être les acteurs dans les associations, les organisations syndicales étudiantes, de salariés, patronales, artisanales et familiales.
Voltaire République et les Jeunes Voltairiens sont organisés dans leur ville, leur département, leur facultés, leurs entreprises et, sur le plan national.

Salut et fraternité

Voltaire République et les Jeunes Voltairiens


Nous contacter :
voltaire.republique@laposte.net

Articles Récents

Du bon usage des commentaires

Nous laissons les commentaires libres sous réserve de minimum de correction. De même, les liens donnés par nos lecteurs, s'ils n'intègrent pas le notre sur leur blog ou site seront détruits.

Enfin, en guise de commentaires, nous ne retenons que les personnels; les copier-coller d'autres appréciations ne nous intéressent pas.

13 septembre 2008 6 13 /09 /septembre /2008 11:14
Monsieur le président de l'arépublique,

Depuis que vous êtes parvenu à l’Elysée vous affirmez vos convictions pro chétiennes.

Vous me permettrez de citer en préambule à cet épître de vous en livrer un autre, pour lequel il m'a fallut choisir dans les prétendues saintes écritures, lesquelles ont été écrites comme vous le savez peut être, bien longtemps après que les faits auxquels elles font références se seraient déroulés. Sans vouloir faire de prolégomènes, il m'est utile à ce propos de souligner le manque de recul des médias tous confondus dans des affirmations que le bon sens appelle à la raison; le fait de dire que monsieur Ratzinger se rend à Lourdes pour « célébrer le 150ème anniversaire de l'apparition de la Vierge Marie(1)», relève tout au plus du crétinisme intellectuel de nos folliculaires(2) voired'une pensée (?) militante qui laisse perplexe tout  militant laïque et athée.

Mais fermons cette parenthèse si vous le voulez bien et, pour vous écrire j'ai choisi ces mots mis dans la bouche dudit monsieur Emmanuel qui se faisait appeler Jésus Christ :


 « EN VÉRITÉ, EN VÉRITÉ JE TE LE DIS : LE COQ NE CHANTERA PAS QUE TU NE M’AIES RENIÉ TROIS FOIS ». (Chap. XIII, 36-38.)

Ces mots on trait évidemment à votre triple reniement de la laïcité inscrite dans le préambule de notre constitution et dont vous êtes par votre fonction le gardien, dont l’article 5, dois je vous le rappeler dit :

« Le Président de la République veille au respect de la Constitution. Il assure, par son arbitrage, le fonctionnement régulier des pouvoirs publics ainsi que la continuité de l'État. Il est le garant de l'indépendance nationale, de l'intégrité du territoire et du respect des traités.  »

Vous avez renié la laïcité lors de votre discours en qualité de chanoine du Latran ; vous avez renié la laïcité en Arabie Saoudite et, vous venez de la renier le 12 septembre lors de vos paroles d’accueil à monsieur Ratzinger.
Il pourrait être facile d’extraire telles ou telles phrases de votre discours ultramontain et de les monter en exergue, sorte d’exégèse laïque. Mais en la circonstance, c’est l’ensemble de votre discours qui remet en cause les fondements de la République française.
Aussi, il sera plus simple pour chacun de se référer à votre épître du 12 septembre 2008.

http://www.elysee.fr/accueil/

Quant aux militants de la Raison, celle des Lumières, ils ne pourront que reprendre à leur compte cette citation de Voltaire que votre nouvel ami l’académicien Max Gallo vient de publier dans livre sur notre philosophe de dilection :

« Moi j'écris pour agir ».

Ceux qui écrivent vos discours, que vous entérinez au demeurant, devraient écrire pour l’action car, seule l’action est séculaire. C’est ce qui fait la différence, creuse le fossé abyssal entre vous et la majorité de nos concitoyens contrairement à vos affirmations péremptoires et ce que vous laissez accroire dans vos discours. Au demeurant je reconnais votre force d’occultation par vos discours ultramontains des problèmes réels de la nation française et en tout premier lieu la question sociale pour laquelle vous avez déjà échoué.

Monsieur le président de l’arépublique, le coq a bien chanté pour la troisième fois ce 12 septembre 2008 et, je ne peux terminer cet épître sans vous citer  et éloquent, cet époustouflant, ce magnifique texte de référence aux racines chrétiennes de l’Europe, de la France dont vous appelez au partage dans tous vos discours ultramontains (3) :


« Tuez-les tous, car Dieu saura reconnaître les siens! »

(Arnaud Amalric, légat du pape lors de la prise de Béziers en 1209... pour ne pas avoir à trier entre les hérétiques et les « bons » chrétiens / 1150-1225)



 
(1) sic
(2) Un coup de mitre aux journalistes de la radio publique France Inter dans le domaine, pour lesquels cette apparition est un fait acquis ! Voyez monsieur le président comme la presse peut être servile.

(3) et dont je vous prie d’en remercier monsieur Henri Guaino. Après tout, que les conseillers de l'ombre soient aussi invités à la Cène pour le partage du festin!

Partager cet article

Repost 0

commentaires