Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Colloque Franco-allemand de Lyon

Le 7 octobre 2011, s'est tenu à l'IEP de Lyon, un colloque franco-allemand sur le thème:

 

Visions comparées de l'euro

 

Les videos de ce colloque sont disponibles sur

 


www.cercledu29mai2005.eu

 

 

Recherche

Eclats Républicains

Si vous le souhaitez, vous pouvez recevoir le livre "Eclats Républicains" de Simon Archipenko, Président de Voltaire République. Le  livre est paru en septembre 2007. La réception est gratuite. Si vous souhaitez contribuer à l'effort envoyez un don au siège de l'Association . Voltaire République - 73, cours Richard Vitton 69003 LYON. Pour recevoir le livre envoyez un courriel à: voltaire.republique@laposte.net

Présentation

Citoyen !

VOLTAIRE REPUBLIQUE  est un mouvement qui veut défendre et promouvoir les idées républicaines issues du siècle des Lumières et dont l’un des principaux penseurs fût Voltaire. En qualité de mouvement laïque et républicain, l’association se fait un devoir de répandre sa pensée dans toutes les sphères de la vie politique, économique et sociale de la France et dans une Europe débarrassée de son idéologie libérale dont les citoyens français ont rejeté les bases lors du scrutin du 29 mai 2005. L’association ne s’interdit aucune action et aucun prosélytisme dans le monde.

VOLTAIRE REPUBLIQUE  est fondée par des républicains engagés dans la vie de la Cité, venus d’horizons divers, patriotes qui veulent pour la France une république digne de son histoire et de celle qu’ils veulent léguer aux générations futures.
Article II des statuts de l’association   
VOLTAIRE REPUBLIQUE  est une association où, seul le nom de Citoyen compte. Elle rejette toute idée de communautarisme, sous quelque forme que ce soit.
Tous les adhérents, sans distinction y sont honorés pour leur travail voué au bien public, et tourné vers la République.
Voltaire république ne se revendique pas en parti politique; elle est politique. A ce titre ses adhérents sont libres d’appartenir ou de ne pas appartenir à un parti . Aussi, elle accueille en son sein les citoyens venus de tous horizons démocratiques et républicains, sans exclusive d’appartenance.
L’association n’importe pas en son sein les clivages et les pratiques qui y sont attachés. Le citoyen qui n’accepte pas ces principes fondateurs de Voltaire République et des Jeunes Voltairiens n’ont pas leur place au sein de l’association.
Voltaire République est engagée dans la vie de la Cité.  Elle invite les citoyens à en être les acteurs dans les associations, les organisations syndicales étudiantes, de salariés, patronales, artisanales et familiales.
Voltaire République et les Jeunes Voltairiens sont organisés dans leur ville, leur département, leur facultés, leurs entreprises et, sur le plan national.

Salut et fraternité

Voltaire République et les Jeunes Voltairiens


Nous contacter :
voltaire.republique@laposte.net

Articles Récents

Du bon usage des commentaires

Nous laissons les commentaires libres sous réserve de minimum de correction. De même, les liens donnés par nos lecteurs, s'ils n'intègrent pas le notre sur leur blog ou site seront détruits.

Enfin, en guise de commentaires, nous ne retenons que les personnels; les copier-coller d'autres appréciations ne nous intéressent pas.

12 septembre 2008 5 12 /09 /septembre /2008 10:00
Visiblement, qui veut faire la bête fait l'âne.

Un de nos lecteurs, visiblement auréolé de la grâce divine et des relents lourdesques (au fait où en est l'affaire pour prévarication dans le sanctuaire des marchands du temple, proprement étouffée par la justice laïque pour cause de visite de monsieur Ratzinger? Les représentants de la justice républicaine sont au demeurant moins châritables quand il s'agit de juger les voleurs de poules!) nous interpelle depuis quelques jours dans son chemin de croix.

Il nous a paru intéressant de mettre quelques vérités laïques, c’est à dire avérées au clair.

Monsieur,

Vous ignorez de façon délibérée, disons militante ce qu'est la laïcité. De fait, vous manifestez votre comportement religieux anti laïque militant. C'est votre droit comme est le nôtre  dans notre volonté d'écraser l'infâme dont visiblement sous des dehors tout en componction vous en percez le masque étroit.

Je vous rappelle que le Vatican n'est pas un état proprement dit (cf les accords du Latran signés par monsieur Pie XI et Benito Mussolini). Avec l'arrivée du fascisme, l'église catholique parie sur les composantes conservatrices du fascisme ; ceci se traduit par la réforme des lois ecclésiastiques de 1923–1925, favorable à l'église catholique, mais c'est le discours de Mussolini le 3 janvier 1925 qui marque la restauration de bons rapports entre le Vatican et le gouvernement italien.

Les accords comprennent trois conventions distinctes :

    * un traité politique qui règle la « question romaine » ;
    * une convention financière qui dédommage le Saint-Siège ;
    * un concordat qui statue sur la position de l'Église en Italie.

Après la Seconde Guerre mondiale


On aurait pu craindre (dans le contexte de l'auteur de l'article sur wikipédia, nous nous ne l'aurions pas craint)  la fin des accords du Latran avec l'effondrement du gouvernement fasciste, pourtant une partie sera confirmée par le nouvel état italien. La nouvelle république italienne reconnaît la partie des accords du Latran réglant la question romaine. Toutefois, l'article 7 de la nouvelle constitution italienne affirmera la séparation de l'Église et de l'État (comme en France en 1905). L'église catholique n'a donc plus le pouvoir temporel d'appliquer la doctrine chrétienne au sein de la société civile. La République Italienne précise que les modifications qui furent apportées aux accords ne nécessitent pas une révision constitutionnelle. Le nouvel état italien reconnaît l'église Catholique et l'état du Vatican mais n'accepte plus les lois catholiques (même si les actes d'état civil religieux, comme le mariage, continuent d'avoir un effet civil en Italie (Accord de Villa Madama, loi du 25 mars 1985 Art 8- Gli effetti civile del vincolo matrimoniale celebrato in forma canonica). La péninsule italienne ne se trouve plus pour la première fois depuis l'Empire Romain sous l'autorité Spirituelle du Saint-Siège.

Ce que la plupart des gens ignorent c'est le:

Concordat du 20 juillet 1933

Le concordat du 20 juillet 1933 est un accord signé entre le Vatican, représenté par le cardinal Pacelli (futur pape Pie XII), secrétaire d'État, et le Reich allemand, représenté par Adolf Hitler. Il est encore en vigueur de nos jours.

Depuis la fin de la seconde Guerre Mondiale, malgré tous les efforts déployés par Pacelli (monsieur XII), le Vatican ne dispose pas d'une voix délibérative à l'ONU suite au veto des Etats Unis d'Amérique que vous ne pourrez soupçonner d'être anti religieux. Ces dispositions ont été confirmées par les accords U Tant 1964 et sont toujours en vigueur.
Donc, monsieur XVI est un chef religieux avant tout., le Vatican n'étant qu'un cache sexe de façade. Son accueil sous l'étiquette "visite officielle" est un coup supplémentaire porté à la laïcité par le président de l'Arépublique.

 Voltaire République invite activement à signer la pétition:

 http://www.manifestepape.info/ .

Ecrasons l'infâme

Partager cet article

Repost 0

commentaires