Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Colloque Franco-allemand de Lyon

Le 7 octobre 2011, s'est tenu à l'IEP de Lyon, un colloque franco-allemand sur le thème:

 

Visions comparées de l'euro

 

Les videos de ce colloque sont disponibles sur

 


www.cercledu29mai2005.eu

 

 

Recherche

Eclats Républicains

Si vous le souhaitez, vous pouvez recevoir le livre "Eclats Républicains" de Simon Archipenko, Président de Voltaire République. Le  livre est paru en septembre 2007. La réception est gratuite. Si vous souhaitez contribuer à l'effort envoyez un don au siège de l'Association . Voltaire République - 73, cours Richard Vitton 69003 LYON. Pour recevoir le livre envoyez un courriel à: voltaire.republique@laposte.net

Présentation

Citoyen !

VOLTAIRE REPUBLIQUE  est un mouvement qui veut défendre et promouvoir les idées républicaines issues du siècle des Lumières et dont l’un des principaux penseurs fût Voltaire. En qualité de mouvement laïque et républicain, l’association se fait un devoir de répandre sa pensée dans toutes les sphères de la vie politique, économique et sociale de la France et dans une Europe débarrassée de son idéologie libérale dont les citoyens français ont rejeté les bases lors du scrutin du 29 mai 2005. L’association ne s’interdit aucune action et aucun prosélytisme dans le monde.

VOLTAIRE REPUBLIQUE  est fondée par des républicains engagés dans la vie de la Cité, venus d’horizons divers, patriotes qui veulent pour la France une république digne de son histoire et de celle qu’ils veulent léguer aux générations futures.
Article II des statuts de l’association   
VOLTAIRE REPUBLIQUE  est une association où, seul le nom de Citoyen compte. Elle rejette toute idée de communautarisme, sous quelque forme que ce soit.
Tous les adhérents, sans distinction y sont honorés pour leur travail voué au bien public, et tourné vers la République.
Voltaire république ne se revendique pas en parti politique; elle est politique. A ce titre ses adhérents sont libres d’appartenir ou de ne pas appartenir à un parti . Aussi, elle accueille en son sein les citoyens venus de tous horizons démocratiques et républicains, sans exclusive d’appartenance.
L’association n’importe pas en son sein les clivages et les pratiques qui y sont attachés. Le citoyen qui n’accepte pas ces principes fondateurs de Voltaire République et des Jeunes Voltairiens n’ont pas leur place au sein de l’association.
Voltaire République est engagée dans la vie de la Cité.  Elle invite les citoyens à en être les acteurs dans les associations, les organisations syndicales étudiantes, de salariés, patronales, artisanales et familiales.
Voltaire République et les Jeunes Voltairiens sont organisés dans leur ville, leur département, leur facultés, leurs entreprises et, sur le plan national.

Salut et fraternité

Voltaire République et les Jeunes Voltairiens


Nous contacter :
voltaire.republique@laposte.net

Articles Récents

Du bon usage des commentaires

Nous laissons les commentaires libres sous réserve de minimum de correction. De même, les liens donnés par nos lecteurs, s'ils n'intègrent pas le notre sur leur blog ou site seront détruits.

Enfin, en guise de commentaires, nous ne retenons que les personnels; les copier-coller d'autres appréciations ne nous intéressent pas.

14 mars 2008 5 14 /03 /mars /2008 08:12
Un éditorial remarquable d'Evariste nous est livré cette semaine par le journal en ligne "Respublica" N° 581.

En voici le début; nous invitons nos blogueurs à en lire l'intégralité.

Enfin, le cap des municipales est en passe d'être tourné car il reste encore une semaine pour entendre la glose politicienne où il n'est pas question de « politique », mais bien de publicité.
Quelle programmatique pour cette gauche ? Quel avenir ? Quelles transformations du projet social ?
Rien.

On trouvera certainement très noir ce constat fait au lendemain des résultats de dimanche. On lui opposera les scores, les pourcentages, le nombre d'élus de gauche. En somme, on opposera « la remontée de la gauche ». Certes... mais osons la question : quelle gauche ?

Car si l'on entend par gauche l'acteur d'une programmatique de progrès, le promoteur d'une capacité de création, la matrice d'un projet social fort, alors on sera bien déçu. Car c'est davantage la dérive droitière qui a été à l'honneur ; dérive dont Ségolène Royale a encore été la pitoyable emblème (le mot est pesé ! ) en appelant de ces voeux l'alliance avec le Modem. Certes, la direction du PS a rapidement rectifié le tir en rappelant la donzelle à l'ordre, mais le réflexe tient lieu de révélateur du comportement pathologique des dirigeants du parti socialiste. Ouvrons les yeux, enlevons ces lunettes de soleil que l'on tente de nous imposer pour réfléchir sur le score, pour dépasser le sempiternel message médiatique « la gauche remonte ! ». Regardons la programmatique et constatons le « rien ». Hormis l'opposition à la politique de Sarkozy, quelle alternative ? Quel fond ? Quel programme pour une autre société ? Alors le triste constat nous réveille et rend la « victoire » amère : la remontée de la gauche n'est pas signe d'alternative sociale, mais bien d'alternance. Dure réalité que voila... mais réalité véridique.

Lire la suite:

www.gaucherepublicaine.org

Partager cet article

Repost 0

commentaires