Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Colloque Franco-allemand de Lyon

Le 7 octobre 2011, s'est tenu à l'IEP de Lyon, un colloque franco-allemand sur le thème:

 

Visions comparées de l'euro

 

Les videos de ce colloque sont disponibles sur

 


www.cercledu29mai2005.eu

 

 

Recherche

Eclats Républicains

Si vous le souhaitez, vous pouvez recevoir le livre "Eclats Républicains" de Simon Archipenko, Président de Voltaire République. Le  livre est paru en septembre 2007. La réception est gratuite. Si vous souhaitez contribuer à l'effort envoyez un don au siège de l'Association . Voltaire République - 73, cours Richard Vitton 69003 LYON. Pour recevoir le livre envoyez un courriel à: voltaire.republique@laposte.net

Présentation

Citoyen !

VOLTAIRE REPUBLIQUE  est un mouvement qui veut défendre et promouvoir les idées républicaines issues du siècle des Lumières et dont l’un des principaux penseurs fût Voltaire. En qualité de mouvement laïque et républicain, l’association se fait un devoir de répandre sa pensée dans toutes les sphères de la vie politique, économique et sociale de la France et dans une Europe débarrassée de son idéologie libérale dont les citoyens français ont rejeté les bases lors du scrutin du 29 mai 2005. L’association ne s’interdit aucune action et aucun prosélytisme dans le monde.

VOLTAIRE REPUBLIQUE  est fondée par des républicains engagés dans la vie de la Cité, venus d’horizons divers, patriotes qui veulent pour la France une république digne de son histoire et de celle qu’ils veulent léguer aux générations futures.
Article II des statuts de l’association   
VOLTAIRE REPUBLIQUE  est une association où, seul le nom de Citoyen compte. Elle rejette toute idée de communautarisme, sous quelque forme que ce soit.
Tous les adhérents, sans distinction y sont honorés pour leur travail voué au bien public, et tourné vers la République.
Voltaire république ne se revendique pas en parti politique; elle est politique. A ce titre ses adhérents sont libres d’appartenir ou de ne pas appartenir à un parti . Aussi, elle accueille en son sein les citoyens venus de tous horizons démocratiques et républicains, sans exclusive d’appartenance.
L’association n’importe pas en son sein les clivages et les pratiques qui y sont attachés. Le citoyen qui n’accepte pas ces principes fondateurs de Voltaire République et des Jeunes Voltairiens n’ont pas leur place au sein de l’association.
Voltaire République est engagée dans la vie de la Cité.  Elle invite les citoyens à en être les acteurs dans les associations, les organisations syndicales étudiantes, de salariés, patronales, artisanales et familiales.
Voltaire République et les Jeunes Voltairiens sont organisés dans leur ville, leur département, leur facultés, leurs entreprises et, sur le plan national.

Salut et fraternité

Voltaire République et les Jeunes Voltairiens


Nous contacter :
voltaire.republique@laposte.net

Articles Récents

Du bon usage des commentaires

Nous laissons les commentaires libres sous réserve de minimum de correction. De même, les liens donnés par nos lecteurs, s'ils n'intègrent pas le notre sur leur blog ou site seront détruits.

Enfin, en guise de commentaires, nous ne retenons que les personnels; les copier-coller d'autres appréciations ne nous intéressent pas.

20 février 2008 3 20 /02 /février /2008 08:55
On entend ici et là des voix discordantes se levant contre l'initiative de personnalités dans l'appel dit de Marianne. Telles des orfraies poussant des cris pour le moins bizarres, ces voix discordantes critiques soit les personnalités ayant apposées leur signature, soit tel ou tel aspect du contenu de l'appel.
On est toujours le juif allemand de quelqu'un selon l'expression devenue célèbre en ce quarantième anniversaire de mai 1968. Parlons d'abord des personnalités. Des signataires de ce texte n'ont pas fait preuve dans un passé récent de républicanisme laïque forcené; ah la belle litote!
En effet, François Bayrou a réussi le tour de force de mettre 1 million de personnes dans la rue lorsqu'il fut ministre de l'Education. Noël Mamère a marié deux homosexuels (au demeurant poursuivis pour escroquerie selon Anne-Marie Le Pourhiet, professeur de droit public à l'Université Rennes-I). Machin a cassé trois pattes à un canard et truc se serait mouché dans l'exemplaire du mètre étalon déposé au pavillon de Sèvres! Cette dernière phrase plaisante souligne un trait qui apparaît de plus en plus sur l'Internet, celui de l'insulte gratuite. Comment donner crédit à Anne-Marie Le Pourhiet, professeur de droit public à l'Université Rennes-I, lorsqu'elle traite à plusieurs reprises de "bouffon" le candidat parvenu à l'Elysée? Qui donne des arguments pour faire un martyr le président de l'Arépublique? Celui-là est indigne de sa fonction? C'est un fait. Mais de là à l'insulter. Venant de personnes en charge d'éducation, on s'interroge. Comme on peut s'interroger positivement sur l'effet de l'appel: n'a-t-on pas vu, comble du cynisme le plus vil, Monsieur Yves Jegot dénoncer un complot mediatico-financier, alors que le président de l'Arépublique se complait dans le luxe du yacht Bolloré? Le fait de faire monter au créneau les premiers, seconds couteaux laissent à penser que cet appel a atteint sa cible.

Le contenu du texte.

Les "vrais républicains", les "purs", les "gardiens des tables de la loi",  se sentent investis (au fait investis par qui? par quel mandat?) pour dire la "pensée républicaine gravée in memoriam dans leur Panhéon". Ceux-là laissent à penser à cette publicité des années 90 pour un fromage aux fines herbes où l'on voit le monde s'écrouler autour d'un individu apaisé par la lente dégustation de sa tartine de fromage.
Non il n'y a pas d'oxymore dans la notion de " fondamentaux d'une laïcité ferme et tolérante", tout au plus un pléonasme mal placé. Nous disons OUI, ce type de phrase peut prêter à interprétation. Cela signifie simplement que ce débat n'a pas fini de traverser la pensée de la gauche comme de la droite républicaine et qu'il est nécessaire encore et encore de débattre, d'expliquer, de convaincre. Nous disons NON à une condamnation primaire.  Nul ne doit s'arroger le droit de dire "la parole". Bref les tenants de la "pensée pure" pourraient (il est écrit pourraient et non devraient! Nous sommes pour le débat républicain) s'interroger sur la nécessaire recomposition républicaine du pays, sur le contenu du pacte social à la française qui a permis l'évolution de la société depuis la Révolution française. La République vient de perdre une bataille mémorable, celle du Méga Traité compliqué de Lisbonne. Les Républicains sont inaudibles pour cause de captage de la démocratie par les partis "institutionnels" UMPS et leurs satellites. Ils le sont également par cacophonie, les uns voulant parler plus forts que les autres.
Comme nous l'avons déjà écrit, en paraphrasant Saint Just, nous ne sommes d'aucune faction, nous les combattrons toutes. Notre objectif est de favoriser le retour à la pensée, au débats, aux rencontres républicaines quelles que soient les rives. Si l'appel de Marianne est aussi porteur de cette stratégie, nous n'avons aucun regret de l'avoir signé, de continuer à appeler à le signer par la pétition qui s'en est ensuivie.
Faisons confiance à nos propres forces républicaines et comme Jaurès disons avec force et vigueur:

"Il n'y a pas de vérité sacrée, c'est à dire interdite à la pleine investigation de l'homme. Ce qu'il y a de plus important au monde, c'est la liberté souveraine de l'esprit".

Simon Archipenko
Président de Voltaire République.

 


Partager cet article

Repost 0

commentaires