Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Colloque Franco-allemand de Lyon

Le 7 octobre 2011, s'est tenu à l'IEP de Lyon, un colloque franco-allemand sur le thème:

 

Visions comparées de l'euro

 

Les videos de ce colloque sont disponibles sur

 


www.cercledu29mai2005.eu

 

 

Recherche

Eclats Républicains

Si vous le souhaitez, vous pouvez recevoir le livre "Eclats Républicains" de Simon Archipenko, Président de Voltaire République. Le  livre est paru en septembre 2007. La réception est gratuite. Si vous souhaitez contribuer à l'effort envoyez un don au siège de l'Association . Voltaire République - 73, cours Richard Vitton 69003 LYON. Pour recevoir le livre envoyez un courriel à: voltaire.republique@laposte.net

Présentation

Citoyen !

VOLTAIRE REPUBLIQUE  est un mouvement qui veut défendre et promouvoir les idées républicaines issues du siècle des Lumières et dont l’un des principaux penseurs fût Voltaire. En qualité de mouvement laïque et républicain, l’association se fait un devoir de répandre sa pensée dans toutes les sphères de la vie politique, économique et sociale de la France et dans une Europe débarrassée de son idéologie libérale dont les citoyens français ont rejeté les bases lors du scrutin du 29 mai 2005. L’association ne s’interdit aucune action et aucun prosélytisme dans le monde.

VOLTAIRE REPUBLIQUE  est fondée par des républicains engagés dans la vie de la Cité, venus d’horizons divers, patriotes qui veulent pour la France une république digne de son histoire et de celle qu’ils veulent léguer aux générations futures.
Article II des statuts de l’association   
VOLTAIRE REPUBLIQUE  est une association où, seul le nom de Citoyen compte. Elle rejette toute idée de communautarisme, sous quelque forme que ce soit.
Tous les adhérents, sans distinction y sont honorés pour leur travail voué au bien public, et tourné vers la République.
Voltaire république ne se revendique pas en parti politique; elle est politique. A ce titre ses adhérents sont libres d’appartenir ou de ne pas appartenir à un parti . Aussi, elle accueille en son sein les citoyens venus de tous horizons démocratiques et républicains, sans exclusive d’appartenance.
L’association n’importe pas en son sein les clivages et les pratiques qui y sont attachés. Le citoyen qui n’accepte pas ces principes fondateurs de Voltaire République et des Jeunes Voltairiens n’ont pas leur place au sein de l’association.
Voltaire République est engagée dans la vie de la Cité.  Elle invite les citoyens à en être les acteurs dans les associations, les organisations syndicales étudiantes, de salariés, patronales, artisanales et familiales.
Voltaire République et les Jeunes Voltairiens sont organisés dans leur ville, leur département, leur facultés, leurs entreprises et, sur le plan national.

Salut et fraternité

Voltaire République et les Jeunes Voltairiens


Nous contacter :
voltaire.republique@laposte.net

Articles Récents

Du bon usage des commentaires

Nous laissons les commentaires libres sous réserve de minimum de correction. De même, les liens donnés par nos lecteurs, s'ils n'intègrent pas le notre sur leur blog ou site seront détruits.

Enfin, en guise de commentaires, nous ne retenons que les personnels; les copier-coller d'autres appréciations ne nous intéressent pas.

1 février 2008 5 01 /02 /février /2008 16:29
Non il ne s'agit pas ici de faire la promotion d'un énième mauvais remake du film qui réunit en son temps l'excellentissime Lino Ventura et la non moins prodigieuse Isabelle Adjani en une comédie où les relations père-fille portaient devant le spectateur les problèmes d'une adolescence en transition forcément difficile face un un père dépassé par la situation.

Aujourd'hui la situation n'est pas comique. Un élève insulte son professeur lequel lui retourne une gifle. Il aurait été un temps pas si éloigné que cela où tout un chacun dans un périmètre d'un are à la ronde aurait dit:

"La belle affaire" à l'enfant qui aurait rapporté l'anecdote au sein du foyer.

Or donc,  la maréchaussée épaulée par un substitut qui décidemment ne doit pas croûler sous les dossiers pour mettre en exergue cette pantalonnade, la maréchaussée donc embastille le professeur, lequel se voit poursuivi et devra rendre compte en tribunal correctionnel.
Aujourd'hui nous voici face à un "scandale" national. Mais le scandale n'est peut être pas là où l'a situé le père de l'adolescent "martyr", à savoir la gifle. Le scandale réside dans le fait que le père exerce la profession de gendarme. Est-ce ainsi que ce fonctionnaire, appartenant à un corps républicain apprend la citoyenneté à son fils? Quelle honte!
Nous nous interrogeons aussi sur le traitement de ce fait par le corps enseignant dans son ensemble et de la représentation syndicale et le silence non moins assourdissant des pouvoirs publics.
Aujourd'hui plus que jamais, les enseignants ont droit à la reconnaissance de leur profession

Partager cet article

Repost 0

commentaires

nostalgie1789 01/02/2008 22:42

Il ne reste plus à ce prof qu'à porter plainte pour injures publiquesà un fonctionnaire éducateur dans l'exercice de de ses fonctions..Le père pandorre sera condamné, et donc viré de la fonction publique, du fait de cette condamnation .