Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Colloque Franco-allemand de Lyon

Le 7 octobre 2011, s'est tenu à l'IEP de Lyon, un colloque franco-allemand sur le thème:

 

Visions comparées de l'euro

 

Les videos de ce colloque sont disponibles sur

 


www.cercledu29mai2005.eu

 

 

Recherche

Eclats Républicains

Si vous le souhaitez, vous pouvez recevoir le livre "Eclats Républicains" de Simon Archipenko, Président de Voltaire République. Le  livre est paru en septembre 2007. La réception est gratuite. Si vous souhaitez contribuer à l'effort envoyez un don au siège de l'Association . Voltaire République - 73, cours Richard Vitton 69003 LYON. Pour recevoir le livre envoyez un courriel à: voltaire.republique@laposte.net

Présentation

Citoyen !

VOLTAIRE REPUBLIQUE  est un mouvement qui veut défendre et promouvoir les idées républicaines issues du siècle des Lumières et dont l’un des principaux penseurs fût Voltaire. En qualité de mouvement laïque et républicain, l’association se fait un devoir de répandre sa pensée dans toutes les sphères de la vie politique, économique et sociale de la France et dans une Europe débarrassée de son idéologie libérale dont les citoyens français ont rejeté les bases lors du scrutin du 29 mai 2005. L’association ne s’interdit aucune action et aucun prosélytisme dans le monde.

VOLTAIRE REPUBLIQUE  est fondée par des républicains engagés dans la vie de la Cité, venus d’horizons divers, patriotes qui veulent pour la France une république digne de son histoire et de celle qu’ils veulent léguer aux générations futures.
Article II des statuts de l’association   
VOLTAIRE REPUBLIQUE  est une association où, seul le nom de Citoyen compte. Elle rejette toute idée de communautarisme, sous quelque forme que ce soit.
Tous les adhérents, sans distinction y sont honorés pour leur travail voué au bien public, et tourné vers la République.
Voltaire république ne se revendique pas en parti politique; elle est politique. A ce titre ses adhérents sont libres d’appartenir ou de ne pas appartenir à un parti . Aussi, elle accueille en son sein les citoyens venus de tous horizons démocratiques et républicains, sans exclusive d’appartenance.
L’association n’importe pas en son sein les clivages et les pratiques qui y sont attachés. Le citoyen qui n’accepte pas ces principes fondateurs de Voltaire République et des Jeunes Voltairiens n’ont pas leur place au sein de l’association.
Voltaire République est engagée dans la vie de la Cité.  Elle invite les citoyens à en être les acteurs dans les associations, les organisations syndicales étudiantes, de salariés, patronales, artisanales et familiales.
Voltaire République et les Jeunes Voltairiens sont organisés dans leur ville, leur département, leur facultés, leurs entreprises et, sur le plan national.

Salut et fraternité

Voltaire République et les Jeunes Voltairiens


Nous contacter :
voltaire.republique@laposte.net

Articles Récents

Du bon usage des commentaires

Nous laissons les commentaires libres sous réserve de minimum de correction. De même, les liens donnés par nos lecteurs, s'ils n'intègrent pas le notre sur leur blog ou site seront détruits.

Enfin, en guise de commentaires, nous ne retenons que les personnels; les copier-coller d'autres appréciations ne nous intéressent pas.

21 décembre 2007 5 21 /12 /décembre /2007 09:17
Toujours aux aguets afin d'écraser la Gueuse, guettant le moindre signe de relâchement éventuel, les intégristes de tout poil viennent de recevoir un renfort de poids en la personne du candidat parvenu à l'Elysée le président de l'Arépublique. Son discours sur la laïcité "positive" augure des attaques en règle dans les mois à venir. Cette propension à vouloir coller une épithète à des fondements de la République française, font penser à cette nouvelle cuisine que des toqués ont voulu nous faire avaler dans les années 70 et qui n'était qu'une infâme ragougnasse dont le seul mérite était une augmentation exponentielle du sel de la note en fin de repas entrecoupée de voyage bocusien au Japon (déjà les prémisses de la mondialisation heureuse). Dans la même lignée, il fallait "softaliser" tout concept républicain dès les années 80, le Parti socialiste et son courant chrétien issu des assises de 1974, n'étant pas avare dans sa remise en question des principes républicains. Aujourd'hui au pouvoir, le président de l'Arépublique tente de faire accroire que l'Europe ne saurait se passer de ses racines chrétiennes. Un vieux rêve de Charlemagne? Sûrement! Mais c'est oublier le rôle d'icelui dans le rétablissement d'une religion à l'agonie au IXème siècle. C'est oublier que la France « très chrétienne » a bouté le Sarrazin hors l'Europe afin de « purifier » l’Europe des musulmans, nonobstant l'Andalus. Mille deux cents ans plus tard, l'Histoire a donné une solide assise gallicane à la foi de nos rois (à l'exception de Charles IX dont la volonté ultramontaine a eu pour mérite de la chasser du pouvoir !).
Ces douze siècles ont vu une Révolution française et une République une indivisible démocratique et laïque naître.
Que Nicolas Sarkozy de Nagy Bocsa soit à titre personnel très chrétien, c'est son problème personnel. Le candidat parvenu à l'Elysée, président de l'Arépublique cherche à entraîner le peuple républicain dans des aventures qui emmèneront inexorablement à une restriction des libertés individuelles, un éclatement de la cohésion sociale, une communautarisation de la société, un abaissement du droit des femmes, à une intrusion dans la vie privée des gens à un refus d'une évolution de la société notamment au niveau scientifique.
La France est ni catholique, ni copte, ni luthérienne, ni calviniste, ni pentecotiste, ni adventiste, ni baptiste, ni mennonite, ni méthodiste, ni presbytérienne, ni rastafariste, ni orthodoxe unicéphale ou bicéphale, ni juive, ni anglicane, ni sunnite, ni chiite, ni soufiste, ni druze, ni sikh, ni indouiste, ni shintoïste, ni bouddhiste, ni chamaniste, ni jéoviste, ni bahaïste, ni raëlienne...
La France est une République laïque.

Ecrasons l'infâme.

Partager cet article

Repost 0

commentaires