Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Colloque Franco-allemand de Lyon

Le 7 octobre 2011, s'est tenu à l'IEP de Lyon, un colloque franco-allemand sur le thème:

 

Visions comparées de l'euro

 

Les videos de ce colloque sont disponibles sur

 


www.cercledu29mai2005.eu

 

 

Recherche

Eclats Républicains

Si vous le souhaitez, vous pouvez recevoir le livre "Eclats Républicains" de Simon Archipenko, Président de Voltaire République. Le  livre est paru en septembre 2007. La réception est gratuite. Si vous souhaitez contribuer à l'effort envoyez un don au siège de l'Association . Voltaire République - 73, cours Richard Vitton 69003 LYON. Pour recevoir le livre envoyez un courriel à: voltaire.republique@laposte.net

Présentation

Citoyen !

VOLTAIRE REPUBLIQUE  est un mouvement qui veut défendre et promouvoir les idées républicaines issues du siècle des Lumières et dont l’un des principaux penseurs fût Voltaire. En qualité de mouvement laïque et républicain, l’association se fait un devoir de répandre sa pensée dans toutes les sphères de la vie politique, économique et sociale de la France et dans une Europe débarrassée de son idéologie libérale dont les citoyens français ont rejeté les bases lors du scrutin du 29 mai 2005. L’association ne s’interdit aucune action et aucun prosélytisme dans le monde.

VOLTAIRE REPUBLIQUE  est fondée par des républicains engagés dans la vie de la Cité, venus d’horizons divers, patriotes qui veulent pour la France une république digne de son histoire et de celle qu’ils veulent léguer aux générations futures.
Article II des statuts de l’association   
VOLTAIRE REPUBLIQUE  est une association où, seul le nom de Citoyen compte. Elle rejette toute idée de communautarisme, sous quelque forme que ce soit.
Tous les adhérents, sans distinction y sont honorés pour leur travail voué au bien public, et tourné vers la République.
Voltaire république ne se revendique pas en parti politique; elle est politique. A ce titre ses adhérents sont libres d’appartenir ou de ne pas appartenir à un parti . Aussi, elle accueille en son sein les citoyens venus de tous horizons démocratiques et républicains, sans exclusive d’appartenance.
L’association n’importe pas en son sein les clivages et les pratiques qui y sont attachés. Le citoyen qui n’accepte pas ces principes fondateurs de Voltaire République et des Jeunes Voltairiens n’ont pas leur place au sein de l’association.
Voltaire République est engagée dans la vie de la Cité.  Elle invite les citoyens à en être les acteurs dans les associations, les organisations syndicales étudiantes, de salariés, patronales, artisanales et familiales.
Voltaire République et les Jeunes Voltairiens sont organisés dans leur ville, leur département, leur facultés, leurs entreprises et, sur le plan national.

Salut et fraternité

Voltaire République et les Jeunes Voltairiens


Nous contacter :
voltaire.republique@laposte.net

Articles Récents

Du bon usage des commentaires

Nous laissons les commentaires libres sous réserve de minimum de correction. De même, les liens donnés par nos lecteurs, s'ils n'intègrent pas le notre sur leur blog ou site seront détruits.

Enfin, en guise de commentaires, nous ne retenons que les personnels; les copier-coller d'autres appréciations ne nous intéressent pas.

4 octobre 2007 4 04 /10 /octobre /2007 17:42
Puisque la France va de renoncements en renoncements, il est peut être nécessaire de rappeler que le 25 août 1539, François 1er, alors roi de france depuis 24 ans, publia une ordonnance (et non 1e traité!!!) que Voltaire République publie pour son article 111. Sivous la souhaitez en intégrale écrivez-nous. Pour faire droit à la demande d'une blogonaute nous vous invitons à signer la pétition initiée par l'ADIF





Ordonnance 188 du 25 août 1539 ( ou "ordonnance de Villers-Cotteret") prise par le Roi François Ier

imposant l'usage du français dans les actes officiels et de justice

enregistrée au Parlement de Paris le 6 septembre 1539


Article relatif à l'emploi de la langue française

Art. 111 -
Et pour ce que telles choses sont souventes fois advenues sur l'intelligence des mots latins contenuz esd. arrestz, nous voulons que doresnavant tout arrestz, ensemble toutes autres procedures, soient de noz courtz souveraines ou autres subalternes et inférieurs, soient des registres, enquestes, contractz, commissions, sentences, testamens et autres qielzconques actes et exploictz de justice ou qui en deppenden, soient prononcez, enregistrez et delivrez aux parties en langage maternel fronçois et non autrement.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Citoyen r j 06/10/2007 02:04

L'abandon du français dans le domaine aujourd'hui crucial de la science est scandaleux... Merci pour le rappel historique, pour laquelle la nouvelle droite au pouvoir -dont les ministres dits d'ouverture- n'a que mépris. A savoir, M. Kouchner, ministres des Affaires étrangères avait intitulé l'un des chapitres de son livre "Deux ou trois choses que je sais de nous", "l'anglais, avenir de la francophonie"... C'est dire... L'info m'est parvenue du site: http://www.voxlatina.com/index.php3 . Pour info, mon blog: "Leçons républicaines à l'attention de M. Sarkozy" dont l'adresse est: http://sarkonorepublic1.canalblog.com/ . Cordialement!

marie 04/10/2007 23:33

Juste pour info : la lecture de vos pages n'est pas aisee,comportant des    apres chaque paragraphe. C'est dommage. Sinon, plus serieusement,  pouvez vous faire un lien vers la pétition pour demander nouveau referendum a propos du traite bis . Merci.

Voltaire République 05/10/2007 08:51

Merci de nous avoir signalé cette erreur que nous tentons de corriger